Lors d’une série de conférences à Tiaret : La ministre de l’Education nationale aborde la refonte pédagogique

Elwatan; le Dimanche 12 Octobre 2014
1


La thématique abordée à Tiaret a été centrée sur «La refonte pédagogique», avec la présence des représentants de 17 wilayas. La ministre de l’Education nationale a prononcé une courte allocution où elle a évoqué la nécessité impérieuse de faire un «petit bilan un mois après la rentrée des classes», qui se déclinera sous l’aspect de trois conférences régionales. Après Tiaret viendra le tour de Djelfa, puis de Sétif. Après la conférence sur «La refonte pédagogique» qui a vu la mise en place d’ateliers, il s’agira de parler de «La gouvernance à Djelfa», alors que la rencontre de Sétif qui «se focalisera sur la professionnalisation des corps de métiers de l’éducation».

La ministre estime qu’une feuille de route est nécessaire pour trouver un consensus car «il ne peut y avoir de consensus sans une vision claire de la stratégie du secteur». «Où en est-on ? Où va-t-on et surtout comment y parvenir ?» a-t-elle dit, d’où les thématiques proposées à réflexion. Après avoir égrené la série de mesures depuis la suppression du «seuil» pour l’examen du baccalauréat à la relance du projet «promotion de la lecture à l’école» en passant par le lancement des cours télévisés pour les candidats au bac. Pour planter le décor, Mme Benghebrit dit que la volonté existe, l’engagement aussi et, pour réussir le saut qualitatif, il convient d’«instaurer un système d’indicateurs, élaborer une stratégie de communication institutionnelle spécifique, lancer des enquêtes pour localiser les poches de déscolarisation, de surcharge, inscrire le dialogue dans un cadre organisé et appliquer la réglementation».                          

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Fawzi Amellal

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..