Lotissement Zaher à El Milia : La réhabilitation de certains quartiers se fait attendre

Elwatan; le Lundi 17 Mai 2010
49372

Zone boisée à relief accidenté avant d'être érigée en lotissement depuis la fin des années 1980, le site dit Zaher, ce quartier éponyme, situé sur les hauteurs de la partie sud-est de la ville d'El Milia, est resté en marge des projets de développement.
Depuis plusieurs années l'association représentant les habitants de ce lotissement baptisé Zaher I et Zaher II n'a cessé d'intervenir auprès des responsable locaux, les invitant à prendre en charge leurs préoccupations, sans que la situation connaisse un quelconque changement.
La réhabilitation de ce lotissement passe, d'abord, selon les différentes requêtes adressées justement à ces responsables, et dont nous détenons des copies, par la réalisation d'un projet d'amélioration urbaine pour les habitants. Ces derniers réclament également la rénovation du réseau d'assainissement jugé défaillant et pouvant être à l'origine de graves risques sanitaires de par sa proximité avec les conduites d'AEP. Cela dit, les revendications, sans cesse soulevées à l'attention des responsables concernés, portent sur l'aménagement des routes et la réalisation d'un projet d'AEP.

La nature accidentée du terrain a rendu l'accès à ce quartier presque impossible, les routes étant impraticables, n'ayant en outre jamais bénéficié d'un quelconque aménagement ou bitumage. Les représentants de l'association affirment qu'à chaque fois qu'il pleut, des avalanches de boue investissent ce lotissement, rendant impossible toute circulation, avant d'aller se jeter au centre-ville. «Ces conditions ne sont guère dignes d'un lotissement censé bénéficier de toutes les commodités», soutiennent des habitants qui rappellent, dépités, qu'ils ont investi beaucoup d'argent pour se voir à la fin hériter d'une situation d'une extrême précarité. «Pour l'alimentation en gaz de ville, le projet n'est qu'à ces premiers balbutiements et il risque de traîner encore avant d'être réalisé», indique le président de l'association. Celui-ci souligne qu'en dépit des recommandations du wali suite aux requêtes qui lui ont été adressées, aucun autre projet, pas même celui de l'amélioration urbaine, n'a été inscrit pour les lotissements Zaher. Plusieurs points noirs résultant des eaux usées rejetées par un réseau d'assainissement défectueux demeurent également une source d'inquiétude pour les habitants.

Categorie(s): jijel

Auteur(s): Zouikri A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..