Lycée de la Cité Diplomatique de Dergana : Préavis de grève des enseignants

Elwatan; le Jeudi 9 Octobre 2014
1


Dans leur rapport, les enseignants dénoncent l’état de dégradation avancée du lycée. L’enceinte de l’établissement est de moins en moins sécurisée à cause des brèches qui y sont faites et des personnes étrangères à l’établissement qui se baladent à l’intérieur du lycée, mettant parfois en danger la vie des lycéens. Des débris de bouteilles et de canettes de boissons alcoolisées témoignent de l’état de déliquescence du lieu.

L’insécurité est un autre point important dont a fait les frais le directeur de l’établissement qui a été récemment agressé par des élèves de terminale qui n’ont pas pu être réintégrés dans le cursus scolaire.
La surcharge d’élèves, dont le nombre s’élève à plus de 1800, est également soulevée par les enseignants.
Ce problème dure depuis des années malgré des travaux d’extension censés améliorer la prise en charge des élèves, mais qui, hélas, traînent toujours.

Une solution a été trouvée et des salles de classe d’une école primaire mitoyenne ont été affectés aux élèves du lycée. Toutefois, les parents des élèves inscrits dans le primaire ne l’entendent pas de cette oreille et ne veulent pas des élèves de terminale qui risquent, selon eux, de perturber la scolarité de leurs petits.

Il est à signaler que le lycée est sans directeur depuis près d’une année et fonctionne avec un intérimaire qui a le grade de censeur. L’ex-directeur par intérim, qui était également censeur, a préféré changer pour un établissement plus calme dès qu’il a été officiellement nommé directeur, laissant ainsi le personnel et les enseignants dans le désarroi.
Les enseignants menacent de débrayer donc dès lundi si leurs revendications et leurs doléances ne sont pas prises en considération par la tutelle.
 

Categorie(s): alger

Auteur(s): M. R.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..