Lyès Kaïdi, pilote de karting : «Porter haut les couleurs de l'Algérie»

Elwatan; le Mardi 3 Mars 2009
1

Agé à peine de 17 ans, Lyès Kaïdi est déjà pilote de karting dans la catégorie KF2, une catégorie de très haut niveau qui regroupe les meilleurs pilotes de karting au monde. Cette épreuve est considérée par les professionnels du sport automobile comme l’anti-chambre de la monoplace, de formule Renault 2 ainsi que de la formule BMW.
Lyès Kaïdi, qui nous a rendu visite en compagnie de son père, se dit plébisciter par les patrons d'écurie de Formule 1 qui cherchent à recruter les pilotes pour des contrats type «longue durée». Intégrant alors des juniors team, les pilotes, selon Lyès, évoluent en formule Renault, Formule 3 et GP2, alors que les meilleurs d’entre eux accèdent en Formule 1 à l’image de ceux qui, aujourd’hui, font la fierté de leurs pays en Formule 1. Lyès Kaïdi, un Algérien résidant en France et natif de Bordj Ménaïel, possède un potentiel immense. Il a montré des prédispositions dès son plus jeune âge, en laissant entrevoir des perspectives de carrière très prometteuses. Lyès espère se frayer un chemin dans les circuits de karting d’Europe pour accéder au sommet de la pyramide du sport automobile et devenir, pourquoi pas, champion du monde de l’automobile.

C’est aujourd’hui un rêve permis, d’autant plus que Nicolas Todt, (fils de Jean Todt, ex-patron de Ferrari f1 team), manager de Felipe massa et de Sébastien Bourdais et propriétaire de ART grand prix, écurie en Formule 3, Euro-series et GP2, lui a confié qu'il suivait de très près sa saison 2009 et sa carrière. Déjà dès l’âge de 14 ans, Lyès s’est lancé dans les compétitions de karting en junior ICA, X30, Rotax Max et ICA. Ces compétitions lui ont permis de développer sa sensibilité au pilotage de différentes machines de course et s’illustrer parmi les pilotes les plus rapides et les plus performants. Pour cela, il a autant suscité l’intérêt des écuries professionnelles de karting que la sympathie de pilotes de notoriété qui lui prédisent une carrière brillante.

«2009 sera l'année de mes débuts dans les plus grands championnats de karting international et fort probablement ma dernière année de karting avant de faire le grand saut pour passer à la monoplace», explique-t-il avant d’ajouter que porter haut les couleurs de l'Algérie dans le milieu de la compétition automobile demeure son principal objectif. «J'y arriverai», affirme-t-il d’un ton serein. Avec ses 10 années d'expérience en karting, Lyès, qui a été sélectionné pour intégrer la meilleure écurie de karting du monde, Tony Kart Racing Team, écurie italienne, projette de monter sur les podiums des différentes manifestations comme celles programmées pour cette année, à savoir le championnat de France, le championnat d'Europe, le championnat d'Asie pacifique, la Coupe du monde, les 24 heures du Mans karting dans la catégorie KF2 ainsi que des tests préparatoires à la monoplace en formule Renault 2.0l et formule BMW.

Lyès Kaïdi, qui fait partie de cette génération de jeunes espoirs doués, saura relever le défi de porter haut les couleurs de l’Algérie dans les plus grandes arènes du sport mondial.
Il lui faut un encouragement des plus hautes instances du pays pour promouvoir ce sport et le hisser au niveau national. Souhaitons-lui bonne chance.

Categorie(s): auto

Auteur(s): N. K.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..