M’Kira : la mairie toujours fermée

Elwatan; le Mercredi 26 Decembre 2012
1


Les sympathisants de ce parti ont brûlé des pneus au niveau du centre-ville et devant le portail d’entrée de la mairie.
Les contestataires réclament l’éviction du nouveau maire, le considérant illégitime. «Cet élu est installé d’une manière illégitime et en l’absence des élus du FFS. Pourquoi tenir d’autres élections à la wilaya puisque le FFS a obtenu 6 sièges le 29 novembre dernier? On a voté pour notre maire qui est Rabah Menaoum. Il faut respecter la volonté du peuple», nous a déclaré un militant du FFS.

En effet, l’installation de Amar Akrour, candidat du Front de Libération National (FLN)  qui a obtenu 2 sièges à l’APC, a été faite suite à un pacte avec le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), qui a obtenu 4 sièges, et les indépendants, 3 sièges. «Amar Akrour a été installé officiellement par le wali après quatre vaines tentatives au niveau de la daïra de Tizi Ghennif. L’huissier de justice est venu à M’kira pour constater les dégâts. On va déposer plainte à l’encontre de ceux qui nous empêchent d’accéder à l’APC. Maintenant c’est à l’autorité publique d’agir», nous dit un élu. Il faut dire, par ailleurs, que la population locale vit au rythme de la contestation, et ce, pour la troisième semaine consécutive.
 

Categorie(s): tiziouzou

Auteur(s): Mustapha Chaouachi

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..