Malawi–Algérie : Après Addis-Abeba… Blantyre

Elwatan; le Vendredi 10 Octobre 2014
89565


Blantyre (Malawi) de notre envoyé

Les joueurs ont aussitôt pris leurs quartiers dans le luxueux Protea Hotel Ryalls, l’établissement le plus huppé de cette ville. En somme, à part le samedi, jour de la rencontre, les Verts ne passeront qu’une journée, le vendredi, sur place. Ainsi, Brahimi et ses coéquipiers n’effectueront qu’une seule séance d’entraînement à Blantyre. Elle aura lieu aujourd’hui à l’heure du match sur la pelouse du stade Kamuzu qui abritera la rencontre. Ayant une pelouse synthétique, l’enceinte sportive, assez vétuste, ne sied pas normalement à ce genre de rencontre. Mais la concentration est à son apogée chez les Verts qui veulent enchaîner une troisième victoire de suite et mettre, de ce fait, un pied au Maroc.

Néanmoins, la mission risque d’être difficile, vu que les Malawites – qui ont à leur actif trois points, eux qui ont battu l’Ethiopie lors de la seconde journée – veulent aussi cette victoire, d’autant plus que la rencontre se joue à domicile. Une bonne performance leur permettra de rêver d’une qualification à la phase finale. Pour ce faire, la Fédération du Malawi de football (FAM) compte sur le soutien du public qui, a priori, ne sera pas nombreux demain au stade. L’opération de vente des billets, entamée depuis douze jours, n’a pas drainé une foule nombreuse. Près de la moitié des 22 000 tickets proposés à la vente n’a pas encore été écoulée.

Acclimatation

La FAM a donc multiplié les appels à l’endroit des supporters des Flammes pour qu’ils se dirigent, en force, vers les multiples points de vente à travers Blantyre. Le sponsor majeur de la Fédération du Malawi, Carlsberg, a été mis à contribution, puisqu’il a acquis 1100 billets qu’il remettra à titre gracieux à ses clients. Mais cela risque de ne pas suffire. La FAM, indique-t-on, ouvrira carrément les portes du stade, le jour du match, pour un accès gratuit. Les Malawites veulent mettre tous les atouts de leur côté en prévision de cette rencontre. Ils sont conscients qu’affronter les Verts n’est pas une mince affaire.

L’équipe nationale algérienne avait arraché, lors de la première journée, le mois dernier, une victoire à Addis-Abeba, en Ethiopie. Une performance prise en compte par les Flammes, même s’ils aiment à rappeler le résultat de la dernière confrontation entre les deux équipes, disputée en 2010 en Angola, lors de la CAN qui s’est soldée par une victoire du Malawi par le score lourd de trois buts à zéro. Mais les saisons ont changé et il y a eu entre-temps le Mondial brésilien, durant lequel l’équipe algérienne a impressionné plus d’un, y compris les Malawites. En tout cas, Bougherra, Feghouli, Brahimi et les autres vont aborder ce match avec la ferme intention de l’emporter.

Depuis l’entame du stage d’Alger, lundi dernier, le staff technique a programmé des séances d’entraînement sur une pelouse synthétique du Centre technique national de Sidi Moussa, histoire de s’acclimater au gazon artificiel. Les Verts aussi ont fait en sorte de mettre tous les atouts de leur côté. A l’issue de ces deux prochains matchs face au Malawi (le 11 à Blantyre et le 15 à Blida), la situation du groupe B pourra se clarifier. Il est utile de signaler, en dernier lieu, que l’Algérie est leader du groupe B, avec 6 points, suivi du Mali (3 points), du Malawi (3 points) et de l’Ethiopie (0 point). Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront à la CAN marocaine. 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Abdelghani Aïchoun

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..