Marché de l’automobile : La montée en gamme se précise

Elwatan; le Lundi 28 Mars 2011
56959


En dépit de la suppression du crédit automobile, des nouvelles taxes contenues dans la LFC 2009 ou encore de l’interdiction de débarquement des véhicules au port d’Alger, les concessionnaires, dans leur grande majorité, ont été satisfait de ce 14e Salon, principalement du nombre de visiteurs. La quarantaine d’exposants représentant les différents constructeurs automobiles à travers le monde ont mis le paquet pour cette édition avec la présentation de plusieurs nouveautés : concept car, véhicules de compétition et, pour la première fois en Algérie, un véhicule hybride. Un autre point à ajouter à l’actif des filiales et autres importateurs est, sans conteste, la qualité des stands qui, d’année en année, connaissent une évolution remarquable en termes d’image de marque et de représentation. Des stands ont été confectionnés suivant les standards internationaux et la charte du constructeur, alors que d’autres ont été carrément ramenés des salons internationaux de l’automobile comme ceux de Paris ou Frankfurt, comme ce fut le cas pour BMW, Ford, Peugeot et  beaucoup d’autres.

Cette présentation des véhicules dans un cadre professionnel et agréable témoigne de l’intérêt porté à la marque, à l’activité des concessionnaires mais aussi et surtout à l’adresse du client qui vient ainsi «goûter» au plaisir des bolides dans un cadre professionnel, malgré les contraintes financières. «Ces stands n’ont rien à envier à ceux qu’on retrouve dans les salons internationaux. C’est vraiment une bonne chose que d’importer directement le stand de chez le constructeur ou de réaliser un stand qui met en valeur les véhicules. Nos concessionnaires ou ceux qui représentent les grandes marques sont en train de gagner en maturité et donnent réellement de l’importance à ce salon», témoigne un professionnel de l’automobile. Hyundai a présenté, encore une fois, un concept car alors que Diamal a fait appel à la Cruze WTCC, double championne du monde de sa catégorie. Renault a mis son stand en valeur avec une Mégane Trophy alors que Peugeot a exposé la RCZ «200 ans» vainqueur des 24 heures de Nürburgring.

Satisfaction des concessionnaires

Cependant, ce Salon qui se professionnalise d’année en année, reste entaché par «la foire» qui caractérise certains stands. Des pancartes «vendu» ont été accrochées sur les pare-brise de certains véhicules alors que d’autres ont été fermés à la clientèle. Des pratiques certes à bannir, mais avec le concours de tout un chacun au niveau de l’Association des concessionnaires automobiles.  Beaucoup de concessionnaires sont satisfaits du bilan de cette 14e édition du Salon de l’automobile d’Alger. Chez BMW et Mini, le marché a été attiré par les nouveautés qui ont séduit plus d’un, nous dira Manel Rekik. 17 Mini ont été écoulées pendant cette période dont 50% de Mini Coutryman.

Pour la marque bavaroise, les SUV X1, nouveau X3 ainsi que la berline série 5 continuent de séduire. «Nos ventes ont augmenté dans un marché en nette évolution», affirme Sihem Oulmane, responsable marketing du groupe CFAO. Chez Diamal, c’est par contre la Chevrolet Sail qui poursuit sa séduction après un lancement national au début de ce Salon.

La marque américaine a su gagner une clientèle avide véhicule confortable, bien équipé et à un prix raisonnable. «Les 100 unités que nous avons présentées au tarif de 895 000 DA ont été vendues en deux jours» ajoute notre interlocutrice, non sans préciser que l’Aveo continue de séduire sa clientèle. «Nous avons un argument : la disponibilité de nos produits sur toute la gamme. Notre constructeur possède les capacités de répondre à toutes nos commandes en un laps de temps très court» assure-t-elle.  Chez Ford, les objectifs du Salon de l’automobile ont été atteints à hauteur de 95%, assure le directeur général de la marque américaine en Algérie, M. Merabet : «La Fiesta a cartonné. Elle représente 50% de nos ventes. La Ford KA, la nouvelle venue, a été, elle aussi, bien accueillie de par son design novateur.»

Le représentant de la marque américaine compte, pour les semaines à venir, sur la gamme utilitaire qui commence à prendre de l’ampleur aussi bien pour le nouveau Ranger que pour le Transit. Quant au SUV Kouga, notre interlocuteur précise qu’il ne sera pas  disponible de sitôt sur notre marché du fait de la qualité du carburant : «Nous avons des particuliers qui ont acheté des Ford Kouga en Europe et qui sont venus nous voir pour des réparations à cause de la qualité de notre carburant.» Chez Great Wall, les pick-up de la marque chinoise continue de séduire. Pas moins de 150 unités ont été vendues au Salon. «Nous aurions  pu faire plus de volume si nous avions des produits disponibles», affirme un commercial de chez Great Wall.

Enfin, pour la marque au Lion, cette 14e édition a été plus que satisfaisante avec un véritable engouement du public. Il y a eu, selon Rosa Mansouri, chargée de la communication chez Peugeot Algérie, une grande curiosité des visiteurs sur la 508, la RCZ, ainsi que sur le monospace 5008. La Peugeot 207 ajoute-t-elle, a été la star du stand ; c’est un véhicule qui continue de séduire les familles algériennes. Il est utile de préciser que la marque au Lion s’est mise aux couleurs de l’équipe nationale de football, hier, avec des hôtesses et desstewards vêtus de tee-shirts  à la  gloire des Fennecs.
 

Categorie(s): auto

Auteur(s): Nadir Kerri

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..