Marche des rappelés du service national à Tizi Ouzou

Elwatan; le Dimanche 23 Decembre 2012
1


Près d’un millier de personnes ont pris part à cette manifestation qui s’est terminée par un rassemblement au centre-ville, devant l’ancienne mairie, où des participants à la marche ont invité les rappelés de la wilaya de Tizi Ouzou à apporter leurs titres de radiation de l’ANP en vue de déposer les dossiers auprès du commandement du secteur militaire. Les manifestants ont dénoncé notamment un projet de loi devant être présenté lundi prochain à l’Assemblée populaire nationale (APN) dans lequel les droits des rappelés du service national de la période 1995-1999 sont «complètement ignorés», disent des organisateurs de cette action de protestation. «Nous avons décidé d’organiser cette manifestation sur la voie publique après avoir essuyé le refus des autorités locales à notre demande de tenir, à la salle de la nouvelle ville, une réunion organique des rappelés du service national», clamaient les organisateurs.

Ils ont indiqué qu’une délégation se rendra ce dimanche à Alger pour présenter leurs revendications sur la nécessité d’inclure tous les droits des rappelés du service national dans le projet de loi en question. Ce texte de loi ne touche que les retraités, les blessés et les malades issus de l’ANP, disent-ils. Or, expliquent les organisateurs de la marche, ils sont des milliers de rappelés du service national à souffrir aujourd’hui des séquelles et des traumatismes subis durant les moments de lutte contre le terrorisme. «Certains de nos camarades rappelés sont aujourd’hui encore célibataires alors qu’ils ont dépassé les 40 ans, d’autres sont malades, blessés, sans travail, sans logement, fous… D’autres encore sont décédés, léguant ainsi leur drame à leurs parents», disent les protestataires.    
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Salah Yermèche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..