Marchés alimentaires mondiaux : Les prix repartent à la hausse

Elwatan; le Samedi 11 Fevrier 2012
1


De décembre 2011 à janvier 2012, l’indice FAO des prix des produits alimentaires a ainsi enregistré une hausse d’environ 2%, sa première augmentation depuis juillet 2011. La hausse des prix n’est pas due, selon certaines analyses, aux facteurs habituels tels que le dollar et le prix de l’énergie, mais est essentiellement imputable aux inquiétudes liées aux conditions météorologiques pour les cultures de 2012 dans plusieurs grandes régions productrices.Pour le sucre par exemple, l’augmentation s’explique en grande partie par les conditions climatiques défavorables au Brésil, premier producteur et exportateur mondial.

Il existe également des craintes liées à la baisse des disponibilités à l’exportation de la Communauté des États indépendants (CEI, anciennes Républiques de l’URSS). Des facteurs de hausse qui restent donc imprévisibles au vu des bonnes prévisions de récoltes en 2012 et d’une amélioration de la situation des stocks mondiaux. Selon la FAO,  l’augmentation des prix, qui reste cependant en deçà de la forte ascension de 7% en janvier 2011, touche en premier lieu les huiles suivies de près par les céréales, le sucre, les produits laitiers et la viande. La FAO note par ailleurs que les cours internationaux de toutes les principales céréales ont augmenté à l’exception du riz, le maïs enregistrant la plus forte progression (6%). Les prix du blé ont grimpé également, mais de façon moins spectaculaire.

Dans le détail, on note que l’indice FAO des prix des huiles et matières grasses a augmenté de 3% (6 points) de décembre à janvier, s’établissant à 234 points, essentiellement sous l’effet conjugué du raffermissement de la demande d’importation d’huiles de palme et de soja et du déclin saisonnier de la production d’huile de palme.
L’indice FAO des prix de la viande s’établissait à quelque 179 points, 0,5% (1 point) de plus qu’en décembre. Celui des produits laitiers avoisinait les 207 points en janvier 2012, soit 2,5% (5 points) de plus qu’en décembre. L’indice FAO des prix du sucre est passé à 334 points en janvier, soit plus de 2,3% (7,4 points) par rapport à décembre, mais toujours 20% (86 points) de moins qu’en janvier 2011.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Zhor Hadjam

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..