MCA-JSMB : Un duel à haut risque

Elwatan; le Vendredi 10 Fevrier 2012
1


Apparemment, seule la qualité du coaching pourrait être déterminante. D’un côté comme de l’autre, les effectifs sont a priori d’égale valeur et la motivation est aussi la même. Restent maintenant les schémas tactiques mis en place par Bracci et Michel. Si le premier optera pour un 4-3-3 à dominante offensive, son homologue, connaissant parfaitement la configuration du terrain ainsi que la majorité de l’effectif adverse, mettra en place, sans aucun doute, un rideau défensif compact et un ou deux attaquants en pointe pour taquiner le gardien Chaouchi, le tout avec avec la ferme intention de brouiller les cartes du Corse.

C’est pour cela que Bracci parle d’«un match difficile car nous affrontons une équipe en difficulté certes, mais qui a épinglé le leader. Et le duo Alain Michel-Achouri connaît la maison et les joueurs sous toutes leur coutures. Il est vrai que nous aurons notre mot à dire car je dispose d’un effectif qui me permet de trouver la bonne solution et je dois la trouver. Cependant, nous devons être vigilants pour ne pas rééditer le match contre le CSC. Par ailleurs, nous avons la chance de jouer chez nous deux fois de suite, nous devons saisir cette occasion pour engranger le plus de points possibles et nous replacer dans la course».

Sur le plan effectif, il y a lieu de noter que Besseghier ne prendra pas part au match car suspendu, alors que Attafen, lui aussi absent pour cause de blessure, sera difficile à remplacer. A moins que le trio Younès-Sayoud-Yalaoui, opérationnel, compense ce vide en carburant vite et bien et que la paire Zeddam-Mobitang neutralise comme il se doit son ex-coéquipier Derrag. Ce dernier, dit-on, est avide de prendre une certaine revanche.                                                                    
 

Categorie(s): sports

Auteur(s): Abdelmadjid Riad

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..