Mesure surprenante à El Tarf : Les écoles évacuées

Elwatan; le Mercredi 8 Fevrier 2012
1


Sur place, on parlait de l’arrivée imminente d’une nouvelle grosse tempête qui pourrait causer des dégâts et faire des victimes.
Du moins, c’est la version qui a été rapportée aux parents surpris du retour rapide à la maison de leurs enfants.
«Rien de spécial n’est attendu pour El Tarf», nous ont répondu les services locaux de la météo.

Il n’y a aucune tempête de prévue en dehors de celles annoncées par le nouveau bulletin météo spécial (BMS) rendu public lundi et valable pour les wilayas du centre et de l’est du pays. Les chefs d’établissement ont reçu une instruction verbale nous a-t-on indiqué à la direction de l’éducation. Ils doivent décider d’évacuer ou non les écoles selon les risques qu’ils encourent d’être touchés par les inondations ou parce qu’il n’y a pas de chauffage. Dans les faits, tous les établissements ont libéré leurs élèves et leurs enseignants pour une durée indéterminée.

Cette mesure, qu’on cherche à faire passer comme de la prévention à caractère national, cache mal la crainte des pouvoirs publics d’une explosion de colère de la population devant les défaillances dont ils font preuve malgré le déploiement ostensible de moyens importants. En deux jours, des parents ont coupé les routes à différents endroits et des enseignants ont observé plusieurs arrêts de travail dans toute la wilaya à cause du manque de chauffage (non installé ou en panne) dans les salles de classe, des inondations et des courants d’air dans les classes parce que les vitres et les portes sont cassées et n’ont pas été réparées.

Elèves et professeurs ont grelotté pendant deux jours dans une région qui n’a pas été épargnée par la vague de froid. Il est tombé jusqu’à 70 cm de neige sur les hauteurs et le thermomètre est descendu en dessous de zéro près du littoral.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Slim Sadki

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..