Mme Hanoune revient sur l’assassinat de Gourdel : «Pourquoi le choix de la Kabylie ?»

Elwatan; le Samedi 11 Octobre 2014
1


Dans son discours d’ouverture des travaux, qui se sont déroulés par la suite à huis clos, Louisa Hanoune s’est attardée sur l’assassinat du touriste français Hervé Gourdel et sur le massacre des Palestiniens par les Israéliens. Elle a accusé encore une fois les Etats-Unis d’être derrière la création de Daech et a tiré sur la France, qui essaye par tous les moyens, selon elle, de pousser l’Algérie à participer aux crimes perpétrés en Libye et au Mali, dans une tentative de remettre en cause ses décisions souveraines et d’attenter à son intégrité territoriale.
Louisa Hanoune est plus que jamais convaincue que l’enlèvement et la décapitation de l’alpiniste français sont une conspiration contre l’Algérie : «Pourquoi l’Algérie et pourquoi plus précisément la Kabylie ? N’y a-t-il pas de montagnes dans les autres régions du pays ? Cet assassinat a été soigneusement planifié de l’étranger et les services de sécurité de notre pays mènent actuellement une opération d’envergure  pour l’identification des terroristes et, par la même, les conspirateurs de cet acte barbare.»

Prenant à témoins ses invités, Mme Hanoune affirme que Daech est une pure création des Etat-Unis et des Français. La mission de cette organisation est, dit-elle, bien «définie par l’Administration américaine et vise la division des pays arabes pour les affaiblir dans l’intérêt d’Israël». L’oratrice, qui s’oppose à l’adhésion de notre pays à l’OMC, pense que les Occidentaux font pression sur l’Algérie afin de l’amener à y adhérer. «Nous sommes en état d’alerte et nous allons, avec l’UGTA et les membres de la  Coordination, dresser un rempart pour empêcher cette adhésion», affirme Louisa Hanoune, qui s’est cependant réjouie de voir l’article 87 bis annulé : «Les travailleurs ont arraché un acquis. C’est une victoire pour nous. Cette annulation va entraîner la revue à la hausse des salaires des travailleurs et aussi engendrer de nouveaux postes d’emploi.»

Par ailleurs, les membres de la coordination ont accordé, lors des débats, un intérêt particulier à la cause palestinienne. Un appel a été lancé, le 14 septembre  2014, pour la levée du blocus sur Ghaza. Selon la coordination, les travailleurs et les peuples n’acceptent pas que de nombreux gouvernements et notamment un certain nombre de régimes arabes du Moyen-Orient, se fassent les complices des crimes commis par Israël contre l’humanité.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Nabila Amir

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..