Mohamed Kilani. SG du Parti socialiste de gauche : «Pas de révolution, mais une contestation maquillée par l’UGTT en révolution blanche»

Elwatan; le Jeudi 31 Mars 2011
1


Cette contestation a été instrumentalisée par une partie du pouvoir pour éjecter
Ben Ali. Je pense notamment à l’armée qui maintient la cohésion du bloc.
Quant à l’UGTT et son préten
du rôle déterminant, je n’y crois pas un seul instant. L’UGTT est beaucoup plus un appareil aux mains du pouvoir et des militaires et qui ne dispose d’aucune autonomie réelle.
Son véritable rôle était de maquiller cette contestation en révolution blanche.  
 

Categorie(s): reportage

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..