Mokrane Aït Larbi, avocat et militant des droits de l’homme : Pour un syndicat de police

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


Il croyait que les éléments des services de sécurité, quelles que soient leur exaspération et leurs revendications, ne pourraient pas aller jusqu’à l’exprimer dans la rue, comme c’est le cas à Ghardaïa puis à Alger.
Il est vrai que la police, en raison de la nature de sa fonction, ne peut organiser de grèves, mais le policier est un fonctionnaire avec des devoirs et des droits. Pour autant, ses obligations sont énormes car il travaille à la préservation de l’ordre public et à la protection des citoyens et des biens. Il a également des droits liés aux conditions et aux moyens de travail. Le policier, quels que soient sa fonction et son grade, souffre de problèmes sociaux tout comme les autres travailleurs.

Il a à sa charge ses parents, ses frères et sœurs, sa femme et ses enfants pour les mariés, en plus des obligations professionnelles qu’il exerce dans des conditions difficiles et surtout des instructions vagues. En conséquence de ces charges, plusieurs cas de suicide ont été enregistrés dans les rangs de la police.

Tout cela implique des responsabilités considérables du ministère de tutelle et de la Direction générale de la Sûreté nationale de manière particulière en ce qui concerne la protection des agents de police. Comment est-il possible pour la police d’exprimer ses revendications légitimes à travers des voies réglementaires dans le cadre de sa fonction quotidienne ? Tout simplement, comme dans tous les pays démocratiques, la police dispose d’un syndicat démocratiquement élu selon les corps.Sa mission est de défendre les droits moraux et matériels de ses membres, sans verser dans les questions d’ordre politique. Par voie de conséquence, je suis favorable à la création d’un syndicat de police qui se chargerait de défendre les droits de ses membres dans le cadre de la loi.»

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..