Mondial 2010. Eto'o, Drogba et les autres : Tout un continent mise sur eux

Elwatan; le Mardi 18 Mai 2010
49380

L'Afrique «à domicile», forte du plus gros contingent jamais aligné (six équipes) à une Coupe du monde, compte surtout sur ses joueurs d'exception, du Camerounais Samuel Eto'o à l'Ivoirien Didier Drogba, pour briller au Mondial-2010 sud-africain.
Les deux immenses stars africaines du Mondial sont Eto'o et Drogba, régulièrement en concurrence pour le titre de meilleur joueur du continent noir. Le Camerounais a été distingué en 2003, 2004, 2005 et 2010, l'Ivoirien a été sacré en 2006 et 2009, mais a été privé du titre en 2007 pour un sombre différend avec la Confédération africaine (CAF). L'Afrique au sud du Sahel se passionne pour ce débat : lequel est le meilleur ?
Drogba est plus puissant physiquement, Eto'o plus fin techniquement, mais le palmarès du second reste incomparable. Deux fois champion d'Afrique (CAN-2000 et 2002), champion olympique 2000 et deux fois vainqueur de la Ligue des champions (2006, 2009), Eto'o écrase Drogba, qui n'a rien gagné de tout cela (trois titres de champion d'Angleterre, tout de même).

Le capitaine des Lions Indomptables répond également mieux que celui des Eléphants dans les grands rendez-vous : il a marqué à chacune de ses deux finales de Ligue des champions remportées avec Barcelone alors que Drogba s'est fait exclure lors de la seule qu'il ait jouée (en 2008 avec Chelsea). Et Eto'o a une nouvelle chance d'étoffer le plus beau palmarès individuel du continent lors de la prochaine finale, samedi entre son Inter Milan et le Bayern Munich. Au moins, la Côte d'Ivoire peut-elle s'appuyer sur une autre star, le Barcelonais Yaya Touré, alors qu'Eto'o ne dispose pas en sélection des mêmes passeurs que Xavi et Iniesta jadis au Barça, ou Sneijder aujourd'hui à l'Inter Milan.

Essien et Mikel incertains

Le Ghana n'a qu'une grande star, Mickael Essien, mais le milieu de Chelsea — et coéquipier de Drogba — est touché à un genou et n'est pas sûr d'être du voyage, même s'il figure dans la pré-liste des 30 Black Stars.
La force du Ghana est plus collective, dynamisée par l'apport des champions du monde des moins de 20 ans. La seule grande vedette du Nigeria joue aussi à Chelsea : John Obi Mikel. Mais le milieu récupérateur est également incertain, touché à un genou. Les Super Eagles comptent encore sur Nwankwo Kanu, qui joue un rôle de vieux sage, leader de vestiaire et joker pour les dernières dizaines de minutes, où son talent peut faire basculer les rencontres.

L'Afrique du Sud n'a guère que Benedict «Benni» McCarthy à placer en haut de l'affiche, vainqueur de la Ligue des champions en 2004 avec Porto et qui a déjà disputé six matches de Coupe du monde (1998 et 2002). Mais le joueur n'a pas été très assidu avec les Bafana-Bafana, qu'il ne rejoint que pour les grandes compétitions (il n'était pas à la coupe des Confédérations 2009). L'Algérie n'aligne aucun joueur de renommée mondiale. Les Verts comptent plutôt sur un effectif soudé et un esprit de commando, qui ont permis de battre en barrage l'Egypte, triple championne d'Afrique en titre, de Mohammed Aboutrika et Mohammed Zidan, qui eux ne verront pas la Coupe du monde.

Categorie(s): sports

Auteur(s): A.F.P.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..