Mondial 2014. Algérie - Burkina Faso : Derniers réglages avant la bataille

Elwatan; le Lundi 18 Novembre 2013
81101


Quelques heures seulement nous séparent de la rencontre décisive qui opposera l’Algérie et le Burkina Faso en match retour des barrages du dernier tour éliminatoire pour le Mondial 2014, quelques heures durant lesquelles le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, jouera l’avenir de la sélection à la quête d’une deuxième qualification de suite pour le Mondial, la quatrième de l’histoire du football national. Un technicien bosnien et une sélection nationale qui s’attaquent à la dernière ligne droite des préparatifs avant ce dernier rempart pour le Mondial qu’est le Burkina Faso et son but d’avance au score (3-2), enregistré lors du match aller. Les Verts doivent impérativement l’emporter pour décrocher le billet pour le Mondial, ce qui obligera le Bosnien à opter pour l’offensive.

Ce dernier a d’ailleurs une idée très précise sur le onze qu’il alignera demain soir face aux Etalons. Un onze qu’il prépare depuis quelques jours et sur lequel il axe la préparation durant ces dernière heures, surtout à l’occasion des deux dernières séances d’entraînement effectuées hier au CTN de Sidi Moussa, pour la première, et la seconde cet après-midi sur la pelouse principale du stade Mustapha Tchaker et qu’il dirigera loin des regards, lui qui a tenté de brouiller les cartes, samedi soir, à l’occasion de la première séance de ses capés sur la pelouse de Tchaker. En effet, lors de cette séance, où il a mis sur pied une opposition entre ses différents poulains, Halilhodzic a bien pris le soin de ne pas dévoiler ses cartes, se gardant alors de mettre à nu le onze qu’il alignera demain soir face aux Etalons. Un onze bien gardé par Halilhodzic, même si l’on connaît un peu ses contours, comme indiqué dans notre dernière livraison, avec plusieurs changements dont le Bosnien espère obtenir de l’efficacité pour son attaque, mais aussi beaucoup de rigueur à sa défense pour éviter le scénario du match aller où elle a pris de l’eau.


Halilhodzic joue gros


A la tête de la sélection nationale de football depuis 29 mois (depuis Juillet 2011), le technicien bosnien, Vahid Halilhodzic, jouera gros à l’occasion de cette joute face aux Etalons. Un sélectionneur national qui a raté le premier des deux objectifs qui lui ont été assignés à sa prise de fonction, à savoir une place dans le carré d’as de la dernière CAN organisée en janvier dernier en Afrique du Sud, avec en prime l’une des pires participations des Verts en compétition africaine, suite à une élimination sans honneur dès le premier tour (2 défaites et un match nul). Un premier objectif raté et une pression supplémentaire sur le technicien bosnien qui risque de jouer sa «der» à la tête de la barre technique des Verts, demain soir, à l’occasion de la confrontation face aux Etalons du Burkina, où une élimination signifiera automatiquement une fin de mission, lui qui a été engagé pour qualifier l’Algérie au Mondial Brésil-2014.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Tarek Aït Sellamet

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..