Mostaganem : Émeutes au plateau de la Marine

Elwatan; le Mardi 7 Fevrier 2012
64708


Entamé peu après 15 heures, le bouclage du vieux quartier a rapidement mobilisé jeunes et moins jeunes qui ont bouclé tous les accès. Très vite les services de sécurité se sont déployés afin de prendre positions au niveau de l’ancien siège des douanes algériennes ainsi que de la direction de l’emploi qui est installé dans un ancien local de l’EDIPAL.

C’est d’ailleurs non loin de la bâtisse que les émeutiers ont posé des barricades et allumé le feu à des pneus usagers. Selon des sources locales, l’émeute était prévisible du moment où les habitants de logements précaires s’attendaient à être relogé bien avant les démunis du quartier Typhus dont 120 viennent enfin d’être relogés par la wilaya.

Les habitants du plateau, dont les bâtisses, d’anciennes demeures de marins pêcheurs datent pour la plupart des années 30, se disent floués par l’opération de relogement, arguant que la plupart d’entre eux figurent sur les listes de relogements depuis plus d’une décennie. C’est ce que leurs représentants avaient soutenu devant un représentant du wali qui les avait reçus durant la matinée.

A 16h30, alors que les renforts en policiers affluaient sur le quartier, un groupe de jeune parviendra à fermer la RN11 à hauteur de l’entrée du port de Mostaganem, obligeant des centaines de véhicules à rebrousser chemin.

Face à l’esplanade, des responsables s’attelaient à monter un dispositif sécuritaire afin d’éviter le pire. Des contacts ont bien été établis avec des adultes afin de persuader les jeunes à lever le blocus, mais ils n’eurent droit qu’à un refus de la part des jeunes.

 

Categorie(s): mostaganem

Auteur(s): Yacine Alim

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..