Naâma : 907 382 mines antipersonnel détruites

Elwatan; le Jeudi 8 Octobre 2015
1


La France coloniale avait semé, entre 1956 et 1959, des millions de mines antipersonnel et anti-groupes sur 700 km de fils de fer barbelés électrifiés tout au long de la frontière algéro-marocaine, au sud-ouest du pays (Béchar, Naâma et Tlemcen), connues sous la sinistre et macabre appellation de lignes Challe et Morice.

Ce sont 3 millions de mines encore actives sur les 11 millions implantées par l’armée française tout au long des frontières est et ouest du pays qui, chaque année, continuent de faire des dégâts et causer de graves blessures aux séquelles irréversibles, souvent mortelles, à une population innocente. A ce propos, la direction des Moudjahidine de Naâma fait état de 115 victimes dont 36 sont mortes sur les lieux même des sinistres, notamment des enfants et des bergers.

Sur une longueur de près de 300 km que représente le territoire de la wilaya, le nombre de ces mines indétectables serait encore plus dévastateur, si ce n’est les efforts louables des services spécialisés qui, par des opérations de déminage dans les secteurs de Aïn Sefra, Moghrar, Djeniéne Bourezg, Naâma et Ben Amar, ont beaucoup réduit les quantités semées. Depuis l’indépendance, 6 797 personnes ont été victimes des mines dont 3 255 sont décédées et 3 542 handicapées à vie, une véritable tragédie.

Il ne s’agit là que d’un bilan approximatif dressé par les services du ministère des Moudjahidine alors que d’autres sources donnent un bilan beaucoup plus lourd. Par ailleurs, certains organismes estiment qu’aujourd’hui  50 victimes des mines sont à déplorer annuellement. Les efforts des services spécialisés de l’armée sont considérables par des opérations de nettoyage des régions infestées par les mines afin d’endiguer les crimes qui, malheureusement, se poursuivent jusqu’à nos jours. Des crimes contre l’humanité causés par le colonialisme  français.

Categorie(s): actu ouest

Auteur(s): D. Smaili

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..