Négociations le 15 juin à Bruxelles, Algérie-UE : Révision de l’accord de 2005

Elwatan; le Samedi 15 Mai 2010
49314

Parmi toutes les questions épineuses à régler, il y a celle
du rééquilibrage de la balance commerciale qui est en
en faveur de l’Union européenne.
L’Algérie ira, le 15 juin, à Bruxelles pour soumettre au débat l’idée de revoir les clauses de l’Accord d’association conclu, en septembre 2005, avec l’UE. C’est une idée qui taraude depuis plusieurs mois l’esprit des responsables algériens en charge de ce dossier. Après avoir, à maintes reprises, critiqué le bilan de cet accord commercial et économique, plus que jamais négatif pour la partie algérienne, le ministre du Commerce commence à dévoiler les intentions du gouvernement, quitte à agacer, car ce qui est en jeu pour l’UE n’est pas négligeable : sa cohésion et sa stabilité financière et économique.

Selon Hachemi Djaâboub, ministre du Commerce, l’Algérie envisage de mettre à profit la tenue du 5e Conseil d’association avec l’Union européenne, prévu le 15 juin à Bruxelles, afin d’exposer ses desiderata.
Parmi toutes les questions épineuses à régler, il y a celle du rééquilibrage de la balance commerciale hors hydrocarbures de l’Algérie, très déséquilibrée en faveur de l’Union européenne. «Nous allons voir dans quelle mesure nous pouvons demander la révision des clauses de l’Accord d'association avec l’UE pour qu’elles soient plus équitables entre l’Algérie d'une part et les Etats membres de l’UE d’autre part», a déclaré M. Djaâboub, approché par les journalistes dans les coulisses de la Chambre basse du Parlement. Sans l’ombre d’un doute, l’Algérie a perdu au change dans son accord signé avec l’Union européenne il y a maintenant cinq ans déjà. Pour 1 dollar exporté vers l’UE, l’Algérie importe pour 20 dollars.

L’écart est de taille. En outre, depuis septembre 2005, date de mise en œuvre de l’Accord d’association, les importations algériennes de l’UE ont augmenté de près de 80%, passant de 11,2 milliards de dollars en 2005 à 20,8 milliards de dollars en 2008.

Sur le plan agricole, à titre indicatif, les importations algériennes depuis la zone euro sont passées de 1,2 milliard de dollars en 2005 à 2,8 milliards de dollars en 2008. L’importation de produits industriels a atteint 17,7 milliards de dollars en 2008 contre 9,8 milliards de dollars en 2005. Les importations en provenance de l’UE constituent 55% des importations globales de l’Algérie. Pour ce qui est des contingents tarifaires accordés par l’Algérie dans le cadre de l’Accord d’association, ceux-ci ont été totalement consommés par les pays de l’UE, alors que l’Algérie n’en a consommé que 6 sur les 41 octroyés par l’UE à des taux très faibles qui ne dépassent pas les 10%.

Sur le plan des affaires, l’on a relevé une très faible présence des investisseurs européens en Algérie, notamment dans les secteurs hors hydrocarbures. Les Européens, eux, brandissent la carte de l’instabilité juridique et la détérioration du climat des affaires en Algérie. Le ministre du Commerce a reconnu que la partie algérienne «a constaté des anomalies et des imperfections dans l’application de cet accord. Chaque secteur a donc présenté son rapport sur cette mise en œuvre au ministre des Affaires étrangères, qui portera ces documents à Bruxelles».

Mais pour la porte-voix de l’Union européenne en Algérie, Mme Laura Baeza, l’accès au marché européen «nécessite un travail d’adaptation pour les entreprises algériennes». Elle a précisé, lors d’une récente sortie médiatique, que la non-consommation des contingents tarifaires accordés par l’UE à l’Algérie relève d’une «question de conformité aux standards européens». En tout cas, l'Algérie entend renégocier avec l'UE certaines clauses de cet accord lors du prochain Conseil d'association, en vertu de la «clause de rendez-vous». Les deux parties ont ainsi dévoilé leurs pièces à conviction, mais la question mérite d’être posée, car l’Algérie a été perdante sur toute la ligne.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Ali Titouche

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..