Nora Frioui. Assistante du DG de l'ONA chargée des grands projets : «Les travaux sont dans les normes»

Elwatan; le Jeudi 5 Mars 2009
1


- MmeFrioui,votre passage à Rouissat a provoqué un tollé généraldans cette commune.Qu'est-ce qui a suscité cette réaction ?
- Comme vous le savez, je suis à Ouargla pour ma mission d'inspectionmensuelle qui m'a conduite, entre autres, à Rouissat où le problème duquartier Zaouïa se pose avec pertinence. J'ai été interpellée par un groupe de citoyens en présence du maire deRouissat à ce propos et j'ai exprimé de vive voix ma peine quant au cal-vaire des gens, mais j'ai également dit que le laisser-aller de l'hygiènepublique et la politique du tout-à-l'égout aggravent la situation.
- Comment expliquez-vous ces débordements ? Pensez-vous que l'in-quiétude des citoyens à propos de l'efficacité de vos travaux soit légiti-me ?
- En fait, ce problème nous a fait prendre conscience de la nécessité derevoir complètement le phasage des travaux. Le plan d'action mis en placecette semaine comprend plusieurs décisions, dont la première est d'arrêterles travaux effectués par Vinci sur le collecteur principal pour ne pas sub-merger la nouvelle station d'épuration à l'aval, car l'ancienne est fuyarde.Le phénomène de débordement a été accéléré par les pluies exception-nelles, car si la nouvelle STEP est en marche, les stations de pompage nesont pas encore connectées. Nous sommes donc en plein rephasage des tra-vaux et des améliorations ne tarderont pas à être perçues.
- Vous pensez donc que l'efficacité contestée par les habitants estinfondée ?
- La topographie de la cuvette pose un problème que les gens n'arriventpas à saisir.L'absence d'un urbanisme cohérent aggrave la situation et l'onne pourra tester le système au complet que l'hiver prochain. On est en pleinchantier et l'on aurait aimé avoir ces pluies l'année prochaine quand toutaurait été mis en place. Par ailleurs, je vous dis sincèrement que lescontrôles effectués sont bons et tous les travaux se font dans les normes.Aprésent, là où il y a problème, on demandera aux entreprises de repasser,mais je réitère mon appel au calme. Souvenez-vous de Sidi Amrane, Sokra,Bouameur, là aussi les gens se sont soulevés, mais ils apprécient leur bien-être aujourd'hui.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Houria Alioua

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..