Nouvelles de Skikda

Elwatan; le Mercredi 19 Decembre 2012
1


Ben Azzouz : opération de rénovation du chauffage

Les élèves du CEM de Ben Azzouz à l’est de la wilaya vont finalement en finir avec la vague de froid qui caractérise leur établissement depuis la panne survenue sur la chaudière. On apprend à cet effet qu’une enveloppe de 6 millions de dinars a été débloquée pour
«réhabiliter le chauffage centrale du CEM», selon les mots du chargé de la communication de la direction de l’éducation. Il ajoutera que
les procédures administratives réglementaires pour la passation  du marché  «ont toutes été engagées par la direction de l’habitat et de la population». Au sujet de l’entame des travaux d’une telle opération qui intervient en pleine période hivernale, la même source a tenu
à préciser que vu l’importance du chauffage pour la scolarité des collégiens, l’administration a décidé de prendre les mesures nécessaires pour accélérer les procédures d’affectation du marché, l’opération d’affectation du marché et de conclure que les travaux débuteront incessamment.                    D. D.




Port de Stora : les armateurs dénoncent

Dans une lettre adressée au président de la commission nationale des marins pêcheurs, treize armateurs du port de Stora ont tenu à demander l’intervention de ce dernier auprès des responsables de l’entreprise de gestion des ports de pêche afin de résoudre les problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur activité. Ils citent à cet effet les charges qu’ils se trouvent obligés de payer pour prétendre à leur droit d’accostage. «Nous, propriétaires de chalutiers, sommes les seuls à payer ces redevances, dont sont exemptes d’autres embarcations comme les sardiniers ou les plaisanciers. Nous demandons à ce que cette redevance relative au droit d’accostage soit incluse dans les taxes annuelles dont nous nous acquittons», lit-on dans leur correspondance. Les armateurs citent également «l’absence d’une prise de courant électrique au niveau du port, ce qui se répercute sur nos opérations de maintenance», tout en se disant prêts à payer d’éventuels consommations de cette énergie en l’incluant dans les charges annuelles. Enfin, ils font part de  «l’insécurité au niveau du port» en demandant à renforcer le dispositif de surveillance nocturne afin de «garantir la sécurité des embarcations et du matériel».                K. O.

Categorie(s): skikda

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..