Omar Bouavha à Guelma : Le désappointement

Elwatan; le Jeudi 5 Mars 2009
1

Le président du mouvement Infitah (ex-MNJA), Omar Bouacha, a déclaré hier, à partir de Guelma, lors d'un meeting avec sa base militante, que son dossier de candidature à l'élection présidentielle, prévue le 9 avril prochain, a été rejeté injustement par le Conseil constitutionnel.

Il martèlera à ce sujet : «La liste des candidats connue aujourd'hui avait été arrêtée bien avant le dépôt de ma candidature.» Désappointé à plus d'un titre, on lui posera la question de savoir s'il invite les Algériens à voter ou à bouder les urnes le jour du scrutin. Bouacha répondra clairement : «Si les citoyens veulent voter, je ne serais pas leur porte-parole, qu'ils fassent comme bon leur semble.» Notons, enfin, que le président de ce mouvement déplore qu'en sa qualité de partenaire politique, il n'a jamais été consulté lors des décisions, grandes ou petites soient-elles.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Karim Dadci

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..