On vous le dit

Elwatan; le Mercredi 30 Mars 2011
1


-L’imprimerie officielle «finance» un licenciement abusif

A l’heure où la gestion rationnelle des deniers publics revient comme un leitmotiv dans le discours de nos responsables, à l’imprimerie éponyme, on ne semble pas faire cas de cet impératif. Et pour cause, cet établissement public, qui a limogé abusivement un de ses cadres depuis 2006, préfère payer 5000 DA/jour au lieu de réintégrer l’employé en question. Pour avoir refusé d’appliquer un premier jugement de justice, rendu le 23 mars 2008, l’imprimerie officielle vient d’être condamnée à verser 5000 DA chaque jour à compter de la date de notification de la décision, à savoir le 7 octobre dernier. Sa direction a même demandé à la justice, en vain, d’indemniser le cadre au lieu de le réintégrer dans son poste. L’imprimerie officielle s’acharne ainsi à mettre dehors coûte que coûte le jeune cadre au mépris  de l’instruction n°465/2003 d’Ouyahia adoptée même par le Conseil des ministres.

-Le ministère du Commerce redoute les intoxications

Pour faire face au problème d’intoxication très courant durant la période estivale, le ministère du Commerce vient de prendre une décision que bon nombre de consommateurs attendaient depuis fort longtemps. Ainsi, tous les commerces susceptibles de présenter un quelconque danger pour la santé du consommateur seront immédiatement fermés par la direction du commerce. Les arrêtés de fermeture seront, dans ce cadre, signés et exécutés le jour même pour des commerces dont les conditions d’hygiène sont mauvaises.

-Bousculades et incidents dans les bureaux de poste

Des usagers sont en colère dans les bureaux de poste à cause du manque flagrant de liquidités au niveau des bureaux de Ténès et de sa région, ce qui a provoqué des incidents parmi les usagers. A cause de ce manque de liquidités qui dure depuis des mois, une bousculade s’est produite dimanche dernier lorsqu’une marée humaine a envahi la grande poste de Ténès. Une bousculade qui a été à l’origine de l’évacuation de deux femmes vers l’hôpital de Ténès par les éléments de la Protection civile. Il a fallu l’intervention rapide de citoyens présents sur les lieux et de policiers pour que tout rentre dans l’ordre.

-La caravane du Paradou AC attendue à Oran   

La caravane de prospection des jeunes talents de  football de l’Académie Jean-Marc Guillou, rattachée au centre de formation  du Paradou AC, est attendue vendredi prochain à Oran pour une journée de détection  non-stop. Cette opération de prospection, qui coïncide avec les vacances scolaires, se déroulera au complexe sportif Hadefi Miloud. Elle concernera les jeunes  âgés entre 11 et 13 ans et sera supervisée par le technicien français Olivier Guillou.
 Des tests en jonglage, contrôle et conduite de balle, des examens et des  parties de football figurent au programme de cette journée placée sous le slogan : «Tente ta chance». Lancée depuis 2007, la caravane a pris l’habitude de sillonner, à pareille saison, le nord du pays à la recherche de jeunes footballeurs doués, dans le but de les perfectionner.

Categorie(s): epoque

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..