On vous le dit

Elwatan; le Dimanche 12 Fevrier 2012
1


Le ministère de la Santé peu enclin à la sensibilisation  

La majorité des citoyens ignorent la disponibilité du vaccin contre le tétanos et la diphtérie au niveau des PMI et des services spécialisés des hôpitaux. Importé à grands frais à l’effet de vacciner tous les adultes (18 ans et plus), avec deux rappels, ce médicament est resté entreposé dans les frigos. Aucune campagne de sensibilisation n’a été enclenchée par le ministère de la Santé à travers, notamment, les médias afin d’attirer l’attention de la population sur la nécessité de se faire vacciner contre le tétanos et la diphtérie une fois tous les dix ans. Combien de citoyens sont morts pour l’avoir ignoré ?



Nouvelle technologie de pointe au CHU de Tizi Ouzou

Le service ORL du CHU Mohamed Nedir de Tizi-Ouzou vient de se doter d’un nouvel appareil de «neuro navigation». Cet appareil sera d’un apport considérable pour la chirurgie de pointe et permettra aux chirurgiens d’avoir plus de détails et d’informations sur les malades atteints de cancer du sinus et du rocher, au moment de l’intervention. Le professeur Ziri, directeur du CHU de Tizi Ouzou, dira : «Je pense que cet appareil apportera un grand soulagement aux cancéreux du sinus et du rocher pour une meilleure prise en charge durant l’intervention.»
L’acquisition de cette machine évitera à de nombreux malades de se déplacer  dans d’autres hôpitaux et leur évitera les longs rendez-vous pour les examens du «neuro navigation». Une première intervention avec cette nouvelle technologie de pointe est programmée pour aujourd’hui. C’est le troisième appareil du genre en Algérie et il a coûté la bagatelle de deux milliards de centimes.



Nomination d’Algériens à la tête de laboratoires pharmaceutiques

Cherif Benguerba a été nommé directeur général du laboratoire Sandoz Algerie, en remplacement de  Toufik Lasoued, limogé en novembre dernier pour mauvaise gestion et insuffisance de résultats.
Par ailleurs, Karim Harchaoui a été nommé directeur général du laboratoire Novartis Algérie, suite à la démission de Abdelkader Aijamatine.
Ces deux leaders de l’industrie pharmaceutique ont installé des Algériens à la tête de leur filiale, après s’être rendu compte de l’existence réelle d’une compétence nationale en la matière. Cet exemple sera largement suivi dans un proche avenir, laisse entendre une source très avertie de la scène médico- pharmaceutique internationale.



Mines antipersonnel entre les mains de lycéens à Naâma

On ignore pour quel motif un petit groupe d’élèves de l’unique lycée de la petite ville de Moghrar a eu la fumeuse idée de jeter quelques mines antipersonnel, récupérées on ne sait où, sur un feu préalablement allumé dans les toilettes de l’établissement.
Les déflagrations de ces mines ont surpris tout le monde. Heureusement, on ne déplore aucun blessé parmi les élèves et le personnel, mais des dégâts ont été causés sur un muret qui s’est partiellement effondré, une partie du vitrage a volé en éclats ainsi que d’autres équipements des toilettes. Est-ce véritablement un jeu inconscient ou sont-ce des représailles de cancres irresponsables qui ont imaginé de tels actes aux conséquences incalculables ? Pour lever le voile sur les véritables motivations de ce triste événement, une enquête a été ouverte par la gendarmerie.
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..