On vous le dit

Elwatan; le Mardi 25 Decembre 2012
1


Des cassolettes infectes à Air Algérie
 

Les passagers du vol Alger-Lille (AH1048/DTE), programmé le 15 décembre, ont été très mécontents des prestations à bord de l’avion, en raison de repas présentés dans des cassolettes infectées. «La totalité des passagers a refusé de manger. Les cassolettes dégageaient une odeur désagréable», est-il rapporté dans un télégramme transmis à la direction générale d’Air Algérie, et dont nous détenons une copie. Les membres de l’équipage ont «trouvé d’énormes difficultés pour calmer les passagers», détaille le télégramme. Le document traite également «de la dégradation de la qualité de service relative au confort des passagers à bord». Et comme proposition, on peut lire que la tutelle est interpellée pour «prendre les mesures correctives pour annihiler ces écarts».



Une tentative d’évasion ratée
 

Le procès d’un Algérien jugé pour des violences sur des policiers lors d’une tentative d’évasion, dimanche dernier, du Centre de rétention administrative (CRA) de Palaiseau (Essonne), a été renvoyé au mardi 18 janvier par le tribunal correctionnel d’Evry. En situation irrégulière, cet homme de 26 ans a été placé en détention dans l’attente de son procès. Lors de sa tentative d’évasion, l’homme avait retenu un policier, pendant la fuite de quatre hommes également retenus au CRA. Un gardien de la paix et sa collègue, venue en renfort, avaient été légèrement blessés. Dimanche soir, deux Tunisiens, deux Algériens et un Roumain en voie d’expulsion avaient appelé un gardien de la paix en salle de détente afin de procéder à un réglage sur la télévision. A son arrivée dans cette pièce sombre, il a été ceinturé au sol par les cinq détenus. L’un d’eux lui a dérobé le badge magnétique permettant d’ouvrir les portes. Alors que le policier était immobilisé par un retenu, qui n’a pu s’enfuir, les quatre autres se sont dirigés vers la zone de livraison du centre et se sont échappés. Ils ont ensuite escaladé un simple grillage de clôture pour disparaître en direction de la sous-préfecture.



Arrestation de 15 narcotrafiquants à Tamanrasset
 

Treize affaires relatives au trafic de stupéfiants ont été traitées par la sûreté de wilaya de Tamanrasset, durant la première quinzaine du mois de décembre. Les différentes  opérations menées par les services de corps de sécurité ont abouti à l’arrestation de  15 narcotrafiquants et  à la saisie de plus de 220 g de kif traité, 40 comprimés de psychotropes, 2,6 g de cannabis et 4,6 g de bango (substance narcotique). Une somme de 42 300 DA, générée par ce trafic, a été également récupérée. Déféré au parquet de Tamanrasset, 5 parmi les prévenus ont été placés sous mandat de dépôt, 3 autres ont écopé d’une année de prison ferme, tandis qu’un mineur a été placé au Centre spécialisé de rééducation (C S R) de Tafsit. Le procureur a, par ailleurs, requis une peine de six mois de prison avec sursis, assortie d’une amende de 20 000 DA,   à l’encontre d’un autre accusé.

Categorie(s): actualité

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..