Oum El Bouaghi : les transporteurs privés de Aïn Beïda en grève

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
73153


Des dizaines de citoyens de Aïn Beïda qui devaient rejoindre leurs postes de travail à Oum El Bouaghi ont été surpris, hier, par le débrayage des transporteurs. Une grève en somme non annoncée et qui a contraint nombre de travailleurs à requérir les services des «fraudeurs» pour se déplacer jusqu’au chef-lieu de wilaya.

Il y a juste un mois, les transporteurs ont augmenté leurs tarifs, lesquels sont passés de 30 à 40 DA. Ce qui n’a pas été du goût des usagers. Aujourd’hui, selon les informations recueillies par nos soins, les transporteurs s’élèvent contre l’affectation de six nouveaux J9 ou minibus sur l’axe Aïn Beïda-Oum El Bouaghi, alléguant qu’ils sont déjà en surnombre et que cette situation leur engendre de nouveaux désagréments, en plus de la menace sur leur rendement journalier. D’un autre côté, les voyageurs considèrent que le débrayage enclenché par les transporteurs, outre le fait qu’il ne soit pas annoncé aux usagers en temps opportun, n’a pas raison d’être.

Un citoyen qui rallie quotidiennement Oum El Bouaghi, où il exerce une activité dans le bâtiment, fulmine: «Ces transporteurs n’ont pas le droit de refuser de prendre les voyageurs, ce sont leurs clients réguliers ; ils auraient pu faire part de leurs revendications auprès de la direction des transports.
Et puis, il faut dire aussi qu’ils ne manquent pas de travail.  Au moment où nous mettions sous presse, l’ensemble des transporteurs observait un sit-in au chef-lieu de wilaya pour protester contre l’affectation de nouveaux bus sur cette ligne (Aïn Beïda-Oum El Bouaghi).  
 

Categorie(s): actu est

Auteur(s): Baâziz Lazhar

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..