Paiement des factures de gaz : La Russie menace, l'Ukraine obtempère

Elwatan; le Samedi 7 Mars 2009
1

Ephémère est le nouveau bras de fer gazier entre la Russie et l'Ukraine. La première a menacé la seconde de suspendre ses approvisionnements de gaz faute de paiement au plus tard aujourd’hui «Si les livraisons de gaz russe ne sont pas acquittées, cela débouchera sur un arrêt de nos approvisionnements énergétiques à nos clients en Ukraine ainsi qu'en Europe», a mis en garde, Vladimir Poutine, le très puissant Premier ministre russe.
Le géant russe Gazprom a fait savoir jeudi qu'il avait reçu 310 millions de dollars de Naftogaz en paiement de ses livraisons de février, mais qu'il restait encore 50 millions de dollars à payer. Pourquoi ce coup de sang ? Le mic-mac politique se joue en terre ukrainienne : il oppose le président Viktor Iouchtchenko à son Premier ministre Mme Ioulia Timochenko.
Les deux personnalités sont en désaccord sur tous les dossiers sensibles du pays. Les faits. Mercredi dernier, des agents des SBU, sous la coupe de l'autorité de Iouchtchenko, se sont introduits dans les bureaux de Naftogaz à la recherche, selon des responsables de la compagnie, des originaux d'un contrat de fourniture de gaz signé en janvier avec Gazprom.
Naftogaz a rapporté qu'ils étaient partis bredouilles.

Un porte-parole de Iouchtchenko avait assuré mercredi que l'intervention des SBU à Naftogaz était conforme à la loi, tandis que Ioulia Timochenko avait déclaré à ses ministres que les SBU agissaient dans l'illégalité et que le Président les couvrait. Signé en janvier dernier, le contrat négocié par Mme Timochenko, comportant une forte augmentation des tarifs, a mis fin à la suspension des livraisons à l'Ukraine par Gazprom. Un contrat alors dénoncé par le président Iouchtchenko. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, s'est dit, pour sa part, «très inquiet des dernières déclarations» de l'Ukraine et de la Russie. Afin de ne pas s'attirer davantage les foudres russes, la société ukrainienne d'hydrocarbures Naftogaz a annoncé jeudi avoir payé la totalité de sa facture pour le gaz russe consommé en février.

«Naftogaz a payé 100% des livraisons de gaz pour février», a estimé Ilia Savvine, porte-parole de la société ukrainienne.
Naftogaz a versé 50 millions de dollars sur le compte du groupe gazier russe Gazprom, une somme qui s'ajoute aux 310 millions de dollars déjà payés cette semaine, a-t-il précisé.
Un versement vite confirmé par la Russie. «Naftogaz Ukraine a entièrement réglé les livraisons de gaz pour février», a confirmé Gazprom dans un communiqué. La Russie avait déjà suspendu, le 1er janvier, ses livraisons de gaz à l'Ukraine pendant plus de deux semaines, provoquant une crise qui avait fortement affecté nombre de pays européens. Le différend avait pris fin lorsque le Premier ministre ukrainien, Mme Ioulia Timochenko, avait conclu un accord acceptant finalement de payer le gaz russe rubis sur l’ongle.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Hocine Lamriben

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..