Pénurie de produits alimentaires à constantine

Elwatan; le Jeudi 9 Fevrier 2012
1


«Nous avons fait plusieurs kilomètres pour  nous approvisionner en ville, profitant d’une légère accalmie des intempéries, mais nous nous sommes retrouvés face à des étalages presque vides dans les magasins», déclare un citoyen rencontré dans une supérette au centre-ville.

Pour les commerçants, cette situation était prévisible après plusieurs jours d’intempéries, ce qui a empêché les dépositaires à alimenter leurs dépôts à cause de l’impraticabilité des routes.
«Nous avons fini par épuiser nos stocks de lait en poudre, de conserve, mais aussi de semoule, légumes secs et autres pâtes, très demandés ces derniers jours ; même l’approvisionnement en eau minérale est très difficile», affirme le gérant d’un magasin dans le quartier de Sidi Mabrouk.

Ce sont les habitants des lotissements situés en retrait des axes principaux qui en souffrent le plus.
A Kef Lakehal, une bourgade située sur les hauteurs de la ville, à quelques encablures de la forêt de Djebel Ouahch, sont privés de denrées alimentaires. Ils ont lancé hier, sur les ondes de la radio locale, un appel de détresse en direction des autorités pour leur venir en aide, surtout qu’ils sont coupés du monde depuis plusieurs jours.

Dans les marchés des fruits et légumes, la situation n’est guère reluisante, avec des prix qui se sont envolés hier.
La pomme de terre, la tomate, l es carottes, la courgette et les oignons ont tous dépassé le seuil de 100 DA le kg.
Selon certains commerçants, la situation risque de devenir critique dans les prochains jours, avec l’annonce de nouvelles chutes de neige, ce vendredi, qui priveraient la plupart des commerces de s’approvisionner en produits alimentaires de première nécessité.  
 

Categorie(s): actualité

Auteur(s): S. Arslan

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..