Phoeniciculture à Biskra : Création d’une entreprise de fractionnement de la datte

Elwatan; le Jeudi 8 Octobre 2015
98455


Résultante d’un travail lancé depuis deux années par le ministère de l’Industrie pour fédérer les opérateurs économiques, les industriels et tous les acteurs d’une même filière autour d’un mode d’organisation collaboratif, appelé Cluster, permettant aux intervenants dans un même créneau d’améliorer leur compétitivité et d’innover en développant de nouveaux produits, une rencontre technique réunissant universitaires, chercheurs, producteurs, commerçants, conditionneurs, transformateurs, distributeurs et exportateurs de dattes s’est tenue, mardi, au centre de facilitation de la wilaya de Biskra.

A l’issue de cette réunion, il a été décidé la création d’une «Entreprise de fractionnement de la datte.» Celle-ci s’investira dans le développement et la production de produits dérivés de cette baie des oasis constituant un produit phare de l’économie nationale et de laquelle on peut extraire un nombre prodigieux de sous-produits demandés par les industriels de l’agroalimentaire, a-t-on rappelé. «Nous ne connaissons la datte que sous sa forme traditionnelle mais avec une équipe de spécialistes algériens et une expertise étrangère, nous avons constaté que de nombreux produits issus des dattes sont parfaitement exploitables.

Dans l’optique de jeter un pont entre les Clusters actuellement fonctionnels, dont la réussite est palpable et de favoriser les relations intersectorielles, nous préconisons et activons pour que le cluster-boissons de Bejaia et celui des dattes de Biskra travaillent de concert car le sirop de datte peut être utilisé pour produire des boissons de large consommation», a déclaré Abdelghani Mebarek, DG des PME qui a présidé les travaux.

Il y a actuellement 5 clusters fonctionnels au niveau national ayant de solides assises juridiques et administratives. Outre les cluster-dattes organisés avec le concours des allemands, il en existe pour les boissons, pour la mécanique de précision, l’économie numérique et la plasturgie, a-t-on appris. En parallèle à cette séance de travail, des artisans de différentes zones phoenicicoles de Biskra ont été conviés à exposer dans le hall du centre de facilitation leurs produits dérivés et les nombreuses variétés de dattes de la région.

Ce qui a ravi l’ensemble des participants à cette réunion, a-t-on constaté. Pour rappel, on s’attend pour cette saison, selon les estimations de la direction des services agricole de Biskra, à une production de 4 millions de quintaux de dattes toutes variétés confondues pour un patrimoine de 4,2 millions de palmiers-dattiers.

Categorie(s): biskra

Auteur(s): Hafedh Moussaoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..