«Pied diabétique» : 50% des malades concernés

Elwatan; le Mardi 29 Mars 2011
1


La fédération nationale des associations de diabétiques rassure sur la disponibilité de l’insuline et préconise la création de services pour «pieds diabétiques» au sein des hôpitaux, tout en appelant à une prise en charge des malades non affiliés à la CNAS. En effet, les associations d’aide aux diabétiques ont constaté un nombre «important» de malades qui ne bénéficient pas des aides de l’Etat et des couvertures médicales.Ceci les expose encore plus aux dangers de cette pathologie qui est vécue comme un handicap par cette catégorie, selon le président de la fédération, Noureddine Boucetta, qui appelle les associations à «accorder plus d’attention aux malades non affiliés à la CNAS».

Une rencontre organisée à l’occasion de la célébration de la journée nationale des diabétiques sous le slogan «Unissons-nous pour une prévention du diabète», a été marquée par des interventions de spécialistes et de malades que l’on peut résumer en un plaidoyer pour la prise en charge des diabétiques. Il en ressort que 50% des malades sont sujets à la complication «pied diabétique». S’agissant de la disponibilité des médicaments et de l’insuline en particulier, les intervenants ont assuré que ce précieux médicament est disponible en Algérie, que ce soit en ce qui concerne des produits importés ou fabriqués localement.                       

Categorie(s): oran

Auteur(s): Rafika A.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..