Point de presse de Ali Fergani : «Les motifs de la FAF ne m’ont pas convaincu»

Elwatan; le Jeudi 9 Fevrier 2012
64754


Muni de la mise au point qu’il avait adressée au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, et aux autres membres du Bureau fédéral, Ali Fergani estime que «les arguments avancés par Raouraoua lors du Bureau fédéral du 4 janvier dernier pour ajourner ma nomination à la tête de l’EN A’ au mois de septembre ne m’ont pas convaincu», tout en énumérant les motifs qui lui ont été avancés tels que «le fait que cette équipe n’avait pas d’objectif immédiat d’une part, que les programmes de l’EN A et des clubs étaient assez chargés d’autre part, ainsi que pour être sûr des effectifs de la saison prochaine». Des arguments que Fergani qualifiera de prétexte, alors qu’il avait «réglé tous les détails de ma nomination avec le président de la FAF, y compris la désignation de Lakhdar Belloumi comme adjoint, ainsi que mon salaire (550 000 DA)», d’où sa décision de sa démission pour contester l’ajournement de sa nomination à la tête de la sélection des locaux et désapprouver les autres membres du Bureau fédéral «qui n’ont émis aucune réserve», s’indignera l’ancien capitaine des Verts.

Par ailleurs, le désormais ex-membre du Bureau fédéral de la FAF a confié lors de son point de presse que Raouraoua lui avait proposé, au mois de novembre dernier, de seconder Halilhodzic à la tête de la sélection  A. Une offre qu’il déclinera, en précisant qu’il a «proposé Djamel Menad à ce poste, mais un différend financier a tout remis en cause». Pour conclure, Ali Fergani ne manquera pas de parler de son avenir, en annonçant son intention de reprendre le chemin des terrains en retrouvant sa fonction d’entraîneur, sans donner plus de précision.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Anis. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..