Pour non-respect de la permanence de l’Aïd, Deux boulangeries fermées à Kartala

Elwatan; le Jeudi 9 Octobre 2014
1


Ces deux commerces ont été désignés par les autorités publiques pour garantir la pérennité du service, sans que leurs propriétaires daignent respecter cette mesure du ministère de tutelle. Ce qui a sérieusement pénalisé les habitants de la région, obligés de se déplacer au chef-lieu de la commune ou dans d’autres municipalités pour acheter du pain.  Une solution qui a souvent désenchanté les clients qui ne trouvent nulle part de boulangeries ouvertes, la plupart étant restées fermées même après l’Aïd. Selon des citoyens à Kartala, à titre d’exemple, une seule boulangerie a ouvert ses portes et ne travaille que le matin, malgré la forte demande exprimée.Le manque de pain a poussé les habitants à recourir au pain traditionnel.

Pour en bénéficier, raconte une résidante, il faut faire la commande à l’avance chez un commerçant du coin, auquel une bonne femme livre les quantités demandées. «Si ton nom ne figure pas sur la liste, on ne peut pas te servir», assure notre interlocutrice.
En fait, force est de relever qu’en cette fin de semaine, la plupart des boulangeries restent fermées et les citoyens trouvent toutes les peines du monde à s’approvisionner. A la place des Martyrs, a-t-on constaté, de petites baguettes de pain ont été vendues à 20 DA.
N’ayant pas le choix, les habitants n’ont fait que rouspéter en attendant des jours meilleurs. 

Categorie(s): alger

Auteur(s): Djamel G.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..