Près de 1000 milliards de dinars de restes à recouvrer

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
1


Un reste à recouvrer que l’administration fiscale doit prendre en charge et qui concerne, selon le directeur général des impôts, M. Raouya, des dettes datant des années 1990. Des dettes qui demeurent parfois souvent à recouvrer selon les propos du responsable, notamment lorsqu’il s’agit d’entreprises publiques. Interpellé sur l’opération de rééchelonnement des dettes fiscales des PME en difficulté, M. Raouya a rappelé que l’administration a fait bénéficier les entreprises éligibles d’un moratoire d’une année et d’un rééchelonnement sur trois années avec un effacement des pénalités à la clé.

Aussi, entre le début de l’opération et le 31 octobre 2012, 15 531 entreprises ont bénéficié du rééchelonnement pour 92 milliards de dinars recouvrés. L’administration fiscale a également recouvré 2 milliards de dinars de remboursements par anticipation.
Notons que le DG des impôts a indiqué, hier, que le fisc recense actuellement plus de 85 000 contribuables en tant que personnes morales et plus d’un million de personnes physiques. Il a également évoqué une hausse de 25% des recettes de la fiscalité ordinaire, s’arrêtant particulièrement sur la forte augmentation de l’IRG sur les salaires, lequel impôt a atteint, en 2011, 380 milliards de dinars pour 6 millions de contribuables.

Categorie(s): economie

Auteur(s): Roumadi Melissa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..