Promenade à travers l'eau

Elwatan; le Vendredi 21 Mai 2010
1

Prendre un bon verre d’eau et partir de Béjaïa par le grand carrefour Aâmriw et monter comme pour aller vers la côte Ouest.
Puis au barrage de police, prendre à gauche, direction Amtik n’Tafat. Suivre cette route sinueuse de montagne par Ifrène, petit village où les monumentaux piliers de l’aqueduc romain sont encore visibles, avec des habitations enlacées autour. Arriver à Toudja. Boire encore. Visiter la source, boire un thé aux épices et herbes (à l’eau de Toudja bien sûr) chez Azzedine au café d’en bas et aller au musée de l’eau, situé au quartier Lhad Ouakli, à l’emplacement de l’ancien Souk El Fellah.

Visiter puis descendre en suivant l’eau qui dévale les pentes, arrose les jardins et alimente les habitations. C’est là que les célèbres orangers et citronniers de Toudja poussaient, et poussent (un peu) encore, là aussi où l’on produisait la cire qui a permis la fabrication des petites chandelles, dont est célèbre la ville de Bougie, exportées aussi bien en Europe qu’en Orient et dont le nom vient de la ville. Avec un peu de chances, au milieu de ces bouillonnements d’eau, vous rencontrerez peut-être Khali Hamid qui vous racontera plein d’histoires. Des histoires d’eau bien sûr.

Categorie(s): découvrir

Auteur(s): Chawki Amari

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..