Promoteurs immobiliers : création d’une société avec des étrangers

Elwatan; le Mercredi 26 Decembre 2012
1


Lors de son 11e assemblée générale, le FGCMPI a lancé l’opération de recueil des demandes de participation au capital auprès de ses promoteurs adhérents. Le capital de cette future société de réalisation de logements est de 2 milliards de dinars, mais il sera variable en fonction de la demande des nouveaux promoteurs adhérents au Fonds et par rapport à l’apport des partenaires étrangers. Cependant, le FGCMPI restera l’actionnaire majoritaire avec un placement initial de 800 millions de dinars, contre 600 millions de dinars pour les promoteurs et 600  millions de dinars pour les partenaires étrangers.

Dotée d’une capacité de réalisation de 1000 logements/an, cette société se chargera essentiellement de l’achèvement des projets «défaillants» garantis par le Fonds. A cet égard, le FGCMPI compte 4289 logements à l’arrêt sur 92 192 logements dont la réalisation est confiée à ses promoteurs adhérents, soit un taux de 5% du programme annuel garanti. «A travers les cas observés, nous avons remarqué que l’interruption de la poursuite des travaux et l’incapacité à achever l’opération sont dues essentiellement à la défaillance de l’outil de réalisation», a indiqué le président du bureau de l’assemblée générale, Belkacem Belhadj. Cette nouvelle société vient répondre à l’exigence légale, qui consiste à achever les projets à l’arrêt pour cause de défaillance du promoteur.

La nouvelle loi sur la promotion immobilière promulguée en février 2011 prévoit l’achèvement des travaux par le Fonds en cas d’incapacité du promoteur à poursuivre les travaux. Créé en 1997, le FGCMPI est une mutuelle de promoteurs à but non lucratif, dont le rôle consiste à garantir les paiements effectués sous forme d’avances à la commande par les futurs acquéreurs de logements dans le cadre d’une vente sur plan. Ce Fonds compte actuellement 1841 promoteurs, dont 233 publics et 1608 privés. «Ce chiffre est appelé à augmenter compte tenu de l’obligation d’adhérer au Fonds introduite par la nouvelle loi 11-04 relative à l’activité immobilière», a expliqué
M. Belhadj.

Categorie(s): economie

Auteur(s): APS

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..