Qualification au Mondial

Elwatan; le Mardi 19 Novembre 2013
1


Pas moins de 9 millions de dollars par sélection
 

Se qualifier en phase finale d’une Coupe du monde n’est pas seulement un défi sportif intéressant à relever, c’est aussi un moyen de renflouer les caisses d’une fédération avec des rentrées d’argent assez importantes. Et comme les primes allouées à chaque sélection participante connaissent une tendance haussière, il est clair que dans le cas d’une qualification, l’Algérie touchera au moins 9 millions de dollars (environ 80 milliards de centimes), si l’on se réfère à ce qu’elle a empoché à l’issue de sa participation au précédent Mondial sud-africain. A l’époque, on s’en souvient, la Fédération internationale de football (FIFA) avait, dans un premier temps, offert un million de dollars pour chaque sélection ayant pris part à la Coupe du monde pour la préparation. Par la suite, il y a eu le barème des primes. Les équipes éliminées dès le premier tour – c’était le cas de l’Algérie – avaient touché chacune 8 millions de dollars. En plus du million alloué à la préparation, ça fait 9 millions. Les équipes qui sortiront par contre en huitième de finale toucheront 9 millions de dollars chacune. Celles qui iront plus loin en auront bien plus. 30 millions de dollars pour le vainqueur, 24 millions pour le finaliste, 20 pour les demi-finalistes et 18 pour les qualifiés aux quarts de finale. Comme signalé plus haut, la cagnotte risque d’augmenter cette fois-ci. Entre les Coupes du monde 2006 et 2010, les primes ont presque doublé. La dotation financière de la Coupe du monde, allouée par la FIFA, est passée de 261,4 millions de dollars en 2006 à 420 millions de dollars en 2010. C’est dire que la sélection nationale aura beaucoup à gagner en cas de qualification à la prochaine édition, ceci sans compter le fait qu’une équipe qualifiée attire plus de sponsors.    A. A.



Les cinq qualifiés connus aujourd’hui
 

Les cinq pays africains qualifiés pour le Mondial 2014 seront connus aujourd’hui avec le déroulement des deux derniers matchs : Algérie- Burkina Faso et Egypte-Ghana. Trois pays ont déjà décroché leur billet : Nigeria, Côte d’Ivoire et Cameroun. Ces trois grandes nations d’Afrique de l’Ouest ont décroché aisément la qualification. Il reste à connaître ce soir, les deux derniers qualifiés. L’Egypte, qui jouera à 17h, a peu de chance devant le Ghana eu égard au résultat du match aller, où elle a été battue 6-1. Le sélectionneur national des Pharaons, Bob Bradley, estime qu’en football rien n’est impossible, mais la mission s’annonce difficile lorsqu’on sait que les camarades d’Aboutrika doivent remonter un retard de cinq buts. En revanche, l’Algérie n’a besoin que d’un but pour décrocher le sésame. L’Algérie pourrait fort probablement être le seul pays arabe présent au Mondial brésilien. Si tel était le cas, on aura la même représentation qu’en 2010 en Afrique du Sud. Ceci dénote la constance dans la hiérarchie au niveau continental.         S. M.  
 

Categorie(s): sports

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..