Quelques séquences de ce 18e Maghreb des livres

Elwatan; le Mardi 7 Fevrier 2012
1


-L’écrivain marocain face à la pluralité des langues, animée par Tewfik Hakem (journaliste), avec Ayoub El Mouzaïne (traducteur), Fouad Laroui (écrivain) et Mohamed Nedali (écrivain).

-Hommage aux six dirigeants des centres sociaux-éducatifs d’Algérie (Max Marchand, Mouloud Feraoun et leurs compagnons algériens et français), assassinés à Alger par l’OAS en mars 1962. Rencontre animée par Rosa Moussaoui (journaliste), avec Safia Hammoutène (fille d’Ali Hammoutène) et Jean-Philippe Ould Aoudia (fils de Salah Ould Aoudia).

-Hommage à Frantz Fanon. Rencontre animée par Nadjia Bouzeghrane (journaliste), avec Christiane Chaulet-Achour (professeur de littérature), Alice Cherki (psychiatre, amie de Frantz Fanon) et Olivier Fanon (fils de Frantz Fanon).

-La solidarité du Maroc et de la Tunisie envers les Algériens dans leur lutte pour l’indépendance, animée par Akram Belkaïd (journaliste), avec Omar Carlier (géographe), Habib Kazdaghli (historien) et Maâti Monjib (politologue).

-Hommage à Abdelkrim El-Khattabi. Rencontre animée par Maâti Kabbal (journaliste), avec Zakya Daoud (journaliste et écrivaine) et Pierre Vermeren (historien)

-L’immigration maghrébine : une nécessité pour l’Europe ? Une chance pour la prospérité commune en Méditerranée ?, animée par Samia Messaoudi (journaliste), avec Ali Bensaâd (géographe), El Yamine Soum (sociologue) et Catherine Withol de Wenden (politologue et sociologue)

-Quel rôle pour les sociétés civiles dans la construction de l’unité du Maghreb ?, animée par Kader Abderrahim (politologue et journaliste), avec Sarah Ben Nefissa (sociologue), Mohammed Hachemaoui (sociologue) et Khadija Mohsen-Finan (politologue)

-Hommage aux éditeurs engagés contre la guerre d’Algérie. Comme François Maspéro, Jérôme Lindon ou Nils Andersson. Rencontre animée par Julien Hage (historien), avec Nils Andersson (éditeur) et Anne Simonin (historienne).
Comme il le fait depuis 2011, Coup de soleil donne désormais carte blanche à des amis écrivains, éditeurs ou directeurs de revues, qui souhaitent marquer une publication ou un anniversaire

-La rédaction de la revue d’études et de critique sociale Naqd (Alger) qui fête ses 20 ans, - Daho Djerbal, Mohammed Harbi et Hafid Hamdi-Chérif - présentera «Le printemps arabe» vu par Aïssa Kadri (Algérie), Ivan Ivekovic (Egypte), Ibtissam Brossat et René Gallissot (France) Nahla Chahal (Liban), Mohammed Mouaqit (Maroc) et Kmar Bendana (Tunisie). «Algéries 50». 24 écrivains évoquent, dans Algérie 1950, leurs liens avec l’Algérie. Autour des deux coordinateurs du livre, Yahia Belaskri et Elisabeth Lesne, cinq de ces écrivains : Leïla Marouane, Arezki Metref, Nadia Roman, Marie-Joëlle Rupp et Roland Strahm interviendront lors de cette «carte blanche».

Categorie(s): france-actu

Auteur(s):

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..