RCR : Le mental aurait-il flanché?

Elwatan; le Dimanche 4 Octobre 2015
1


Un match, faut-il le rappeler, dure jusqu’au sifflet final. La logique voudrait qu’il soit ainsi appréhendé et pas autrement. Là encore, les membres du staff du Rapid de Relizane doivent en être conscients et passer le message à leurs troupes. Rien n’est perdu pour autant. Les Lions de la Mina, pour peu qu’ils y croient, peuvent se rattraper dès leur prochaine sortie. Benyelles est revenu, à l’issue de la rencontre face au Nasr Hussein Dey, sur les points positifs et négatifs de son groupe : «Après ce match, nous avons acquis de la confiance car il fallait se serrer les coudes dans une conjoncture difficile.

Ramener un point d’un déplacement difficile face à une équipe qui était en quête de rachat ce n’est facile, car il y avait des risques au vu de l’hostilité dont ont fait preuve nos adversaires. Pour ce qui est de la suite du championnat, il est important de réaliser les meilleures performances. Nous en avons les moyens». Pour le coach Relizanais, le prochain match est celui du rachat. Il dira dans ce sens : «C’est sûr que mon équipe n’a plus le droit à l’erreur, car il n’est pas question de rater d’autres matchs. Pour espérer être plus entreprenants et réaliser de bons résultats, nous devons être plus présents dans les duels. Il faut se battre, et les joueurs sont décidés à le faire».                                                

Categorie(s): sports

Auteur(s): A. Taoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..