Relance du secteur industriel public : L’Etat y consacre 1 100 milliards de dinars

Elwatan; le Mercredi 30 Mars 2011
1


«Le gouvernement a essayé depuis trois ans de mettre de l’ordre dans le secteur industriel public. Le Conseil des participations de l’Etat (CPE) a récemment passé en revue les dossiers de développement de chacune des 30 Sociétés de gestion des participations (SGP) et les entreprises qui ont un potentiel et un marché ont bénéficié d’un soutien financier très important», a expliqué le ministre. Une fois parachevé ce travail dans les prochaines semaines au niveau du CPE, «plus de 1100 milliards de dinars, soit l’équivalent de 16 milliards de dollars, auront été investis dans le secteur public», a-t-il ajouté, précisant que le secteur privé a également bénéficié d’un nouveau programme de mise à niveau de 386 milliards de dinars qui concernera 20 000 PME à l’horizon 2014.

Concernant les négociations avec le constructeur automobile français, Renault, pour l’implantation d’une usine de voitures en Algérie, le ministre a déclaré qu’elles ont «bien avancé». «Avec Renault nous avons bien avancé, ça ne veut pas dire que nous sommes arrivés à un accord, mais en tout cas on parle de modèles techniques, de   commercialisation, de gamme et de la nature de l’investissement», a-t-il déclaré à la radio. «Nous avons encore énormément de questions à régler. Les négociations dans le cadre des partenariats industriels prennent parfois 6 à 8 mois pour aboutir à de premiers accords qui seront ensuite finalisés dans des mémorandums plus précis», a ajouté le ministre.

Selon M. Benmeradi, l’Algérie, qui veut lancer une industrie automobile en Algérie, propose à Renault de produire 100 000 véhicules d’une gamme variée par an. Il a également indiqué qu’il pourrait se rendre prochainement en France dans le cadre du suivi des relations économiques algéro-françaises. «Nous avons eu déjà deux rounds. Un troisième est prévu également en marge d’un forum de la PME fin mai à Alger. D’ici là, il se peut que je fasse un déplacement à Paris pour voir l’état d’avancement de l’ensemble des dossiers de la coopération», a encore déclaré le ministre.

Categorie(s): actualité

Auteur(s): Rédaction économie

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..