Relizane : Le bas Chellif peu exploité

Elwatan; le Mercredi 19 Mai 2010
1

Le bas Cheliff, le périmètre irrigué le plus important de la wilaya de Relizane, demeure, en dépit des efforts consentis, faiblement exploité.
En effet, s'étendant sur une superficie avoisinant les 15000 hectares, ils sont seulement 2500 hectares à être utilisés en cette saison 2010, doit-on apprendre auprès de l'entourage de l'ONID (Office national des irrigations et drainage) de Oued R'hiou. «Si la plaine en question nécessite pour son exploitation optimale une réserve d'eau de l'ordre de 950 millions de m3, les barrages fournisseurs, qui sont Gargar et Merja, ne pourront, en plus des 10 millions de m3 supplémentaires pour la campagne d'irrigation de l'an 2010 lancée hier, offrir plus de 20 millions de m3», affirme-t-on.

Cet important volume a permis une extension de 500 hectares consacrés essentiellement à la culture maraîchère comme les artichauts et la pomme de terre, deux variétés très spécifiques à la région. Il est à souligner que 2000 autres hectares sont couverts par les oliveraies (1000 ha), les agrumes (750 ha) et le reste par différents arbres fruitiers. Cela dit, tous les espoirs des services de l'agriculture sont branchés sur l'ambitieux projet de réalisation d'un nouveau barrage sur les reliefs de Djidiouia, commune engendrant une grande partie du périmètre en question.

Categorie(s): actu régions

Auteur(s): I. B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..