Réseau routier : les grands chantiers n’ont pas encore été lancés

Elwatan; le Jeudi 27 Decembre 2012
1


La wilaya de Tiaret, qui est concernée par une quarantaine d’opérations, entame crescendo sa mise à niveau pour être au diapason du boom que le secteur connaît. La région, qui comprend un important réseau routier sur cinq routes nationales (569 km), 708 pour les 16 chemins de wilaya et 1135 km pour les chemins communaux, est appelée à s’arrimer sur les grandes projections que l’Etat a préconisées pour le secteur d’abord par la réalisation d’une pénétrante à l’autoroute Est-Ouest de Tiaret vers Relizane sur 50 kilomètres. Les études portent sur deux variantes.

La seconde mais non moins important projet est relative à la modernisation de la voie menant vers Khemis Miliana en passant par Tissemsilt alors que le grand projet concerne l’autoroute des Hauts-Plateaux dont les travaux démarreront dans le premier semestre 2013 selon le ministre. Pour rendre le réseau encore plus fluide, des projets sont menés comme la réalisation de l’évitement Est de la ville de Tiaret  sur 8 km  de la RN 14 vers 23. Scindée en 3 lots, cette opération est dotée d’une autorisation de programme de 139 milliards de centimes. L’étude étant confiée au bureau d’études URBATIA.

Il s’agit de la réalisation d’une chaussée séparée devant permettre la réduction du nombre d’accidents, la réduction du temps de parcours, améliorer les conditions de circulation et élever le taux de service rendu à l’usager pour les échanges socio-économiques. Il en est de même pour l’évitement sud sur 6 km. Ce projet en deux lots aura coûté 118 milliards de centimes.                                  

Categorie(s): tiaret

Auteur(s): Fawzi Amellal

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..