Saison estivale : La plage de Aïn Franine garde la côte

Elwatan; le Mercredi 19 Mai 2010
49420

C’est un paysage haut en couleurs qui s’offre aux visiteurs. La beauté sauvage du site côtier, bordé par la forêt de pins, qui s’étire sur les deux versants de la «Montagne des Lions», et la mer, offre une vue panoramique incomparable.
La préparation de la saison estivale mobilise actuellement toute l’attention des responsables en charge de ce secteur pour permettre aux milliers de vacanciers de passer un agréable séjour dans les différentes stations balnéaires qui agrémentent la côte ouest d’Oran. C’est un véritable rush sur les villages situés le long de la corniche oranaise qui est enregistré chaque saison avec l’arrivée des estivants venus surtout des régions de l’arrière-pays et notamment du Sud-ouest. Devant cette affluence considérable, certains estivants préfèrent se déplacer vers l’Est de la ville, sur le littoral situé plus exactement entre le village de pêcheurs de Kristel et la source thermale de Aïn Franine. C’est un paysage haut en couleurs qui s’offre aux visiteurs. La beauté sauvage du site côtier, bordé par la forêt de pins, qui s’étire sur les deux versants de la «Montagne des Lions», et la mer, offre une vue panoramique incomparable.

Il y a quelques années, la réalisation d’une large voie, qui prend son départ à partir de la route sinueuse menant à Kristel, a encouragé les habitants des agglomérations de Douar Belgaïd et d’Oran Est à préférer la plage de Aïn Franine, plus proche de leur lieu de résidence et, surtout, moins fréquentée, du fait qu’elle ne soit pas équipée. Durant la saison estivale 2009, l’ouverture exceptionnelle de lignes de transports entre ces agglomérations et cette station balnéaire a favorisé l’afflux de baigneurs et d’autres visiteurs qui préfèrent la détente et les loisirs ainsi que le pique-nique qu’offre le site grandiose des massifs forestiers dominant la plage. Loin des bruits de la ville, la pêche à la ligne est une autre opportunité qui s’offre aux vacanciers en quête de calme et de repos. En d’autres termes, cette saison estivale, bien qu’elle soit écourtée par la célébration du mois de Ramadhan, attirera certainement encore plus de monde dans ce pittoresque site de la côte Est d’Oran, qu’est Aïn Franine.

Categorie(s): oran

Auteur(s): Abdallah Bendenia

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..