Salon du livre Djurdjura : une conférence sur le conte populaire

Elwatan; le Mercredi 26 Decembre 2012
1


Parmi les activités tenues à cette occasion, une table ronde a été organisée sous le thème : «Le conte populaire algérien, l’école de toutes les générations». Le débat a été animé par M. Bilek Hamid, cadre au Haut Commissariat à l’Amazighité et Mme Ben Salem, docteur en littérature arabe. M. Bilek a mis en exergue l’importance du conte dans la société algérienne. «Le conte constitue un palier de l’éducation et de l’enseignement, puisqu’ il développe l’imagination,  l’appartenance à un peuple et participe dans l’éveil des consciences pour une meilleure vision du monde».

De son côté, Mme Ben Salem a ajouté que «le conte contribue à la formation des générations puisqu’il s’inspire de la vie quotidienne des peuples et stimule l’intelligence et l’assimilation des connaissances». Pendant le débat, le public est intervenu sur la place du conte populaire dans la société actuelle influencée par la modernisation et la technologie. A noter que la semaine du salon du livre a été clôturée lundi par l’animation des conférences et la remise des diplômes aux lauréats des concours.

 

Categorie(s): tiziouzou

Auteur(s): Saim Rabéa

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..