Secteur du tourisme à Béjaïa : Les études d’aménagement pas avant 2016

Elwatan; le Dimanche 4 Octobre 2015
98375


Créées en 1988, les 14 zones d’expansion touristique (ZET) dont dispose la wilaya de Béjaïa n’ont accueilli, jusqu’à présent, aucun projet d’investissement. Et ce, pour la simple raison qu’elles n’ont jamais été viabilisées pour permettre l’installation des équipements touristiques. Laissées longtemps en jachère, notamment durant la période du terrorisme, des pans entiers ont été indûment occupés. Des constructions ont été également érigées à l’intérieur des ZET, dont les terrains sont des propriétés privées. Un dilemme pour les bureaux d’études chargés des questions d’aménagement. Ces derniers doivent trouver des solutions qui permettent de récupérer des poches à l’intérieur des ZET envahies par des habitations.

A la direction du tourisme, l’option de déclasser certaines zones habitées a été mise sur la table. Mais pour M. Taâzibt, chef de service à la direction du tourisme de Béjaïa, une solution s’impose : «Nous avons convenu avec les bureaux d’études de laisser les constructions en l’état, puisqu’elles sont bâties sur des terrains privés et essayer de récupérer le maximum de poches non construites.» L’étude et l’aménagement ne seront prêts qu’à la fin 2016.

Ainsi, les investisseurs doivent attendre encore de longues années pour voir leurs lots viabilisés avant de lancer leurs projets. Selon notre interlocuteur, 10 ZET sont concernées par le PAT (Plan d’aménagement touristique) qui est à sa deuxième phase. Cette étude, précise M. Taâzibt, «déterminera le type d’établissements à installer et les travaux de viabilisation» à mener. Au total, la wilaya compte pas moins de 956,5 hectares aménageables.

A la question de savoir si les pouvoirs publics comptent créer d’autres zones d’expansion touristique, notre vis-à-vis a répondu : «Nous avons engagé une opération et les communes sont mises à contribution pour nous proposer des zones susceptibles d’accueillir des équipements touristiques.» Une démarche qui permettra de trouver de nouveaux espaces afin de promouvoir le tourisme de montagne et de varier les activités touristiques.

Par ailleurs, les lots de la zone d’expansion touristique d’Aokas, sis à 34 km à l’est de Béjaïa, ont été attribués à des promoteurs privés. Selon l’administration, six lots ont été cédés pour la réalisation d’équipements touristiques dont quatre hôtels, un complexe touristique, une résidence touristique et un centre de loisirs. L’étude d’aménagement de la ZET a été finalisée et le ministère du Tourisme a procédé à l’établissement du décret d’approbation.

Située dans la commune de Souk El Tenine, à l’est de Béjaïa, la ZET d’Aguerioune, l’une des plus importantes parmi les sept zones situées sur le littoral algérien, s’étend sur 32 hectares, dont 20 ha aménageables. Les pouvoirs publics ont décidé de l’attribuer à un seul investisseur. Le responsable a indiqué à ce propos que «pour le moment nous avons lancé deux appels d’offres internationaux qui se sont avérés infructueux. Un troisième appel d’offres est en cours de lancement et en attendant, deux opérations d’aménagement qui consistent en l’ouverture des pistes sont inscrites».
 

Categorie(s): bejaia

Auteur(s): Nordine Douici

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..