Semaine décisive pour aller à Rio

Elwatan; le Vendredi 15 Novembre 2013
81037


Onze tickets restent en jeu ou plutôt neuf après les cartons réussis, mercredi, par l’Uruguay et le Mexique respectivement face à la Jordanie et à la Nouvelle-Zélande. Le continent africain ouvrira le bal demain avec deux confrontations, à savoir Nigeria-Ethiopie et Sénégal-Côte d’Ivoire. Les champions d’Afrique ont fait un grand pas vers la qualification après leur succès au match aller à Addis-Abeba sur le score de 2-1. Les hommes de Stephen Keshi tiennent leur cinquième qualification à une phase finale de la Coupe du monde. La Côte d’Ivoire semble sur la bonne voie pour les suivre à Rio après son 3 à 1 de l’aller à Abidjan. Le match retour, qui aura lieu à Casablanca en raison de la suspension du stade de Dakar, paraît à l’avantage des Ivoiriens, rompus aux grands rendez-vous, même si les Lions de la Teranga ne veulent pas oublier leur rêve d’aller une seconde fois au Mondial. L’avantage du terrain pourrait être un atout important pour le Cameroun face à la Tunisie après le 0 à 0 au stade  de Radès, même si dans un match tout est possible. La confrontation entre l’Egypte et le Ghana semble une simple formalité pour les Black Stars. Avec un revers de 6 à 1 subi au match aller, les Pharaons ne peuvent plus rien espérer, même si le retour se jouera chez eux.


à l’épreuve


Le vieux continent aura rendez-vous dès ce soir avec les matches de barrage aller avec quatre rencontres au menu. La tête d’affiche sera la rencontre Portugal-Suède. Plus qu’un match barrage, il y aura un duel à distance entre les deux buteurs Ronaldo et Ibrahimovic. Les Portugais, qui se retrouvent à chaque fois à jouer leur destin dans des matches de barrage, partent avec la faveur des pronostics. Même Zlatan Ibrahimovic avait déclaré, au lendemain du tirage au sort : «Le Portugal est favori. Nous jouons une bonne équipe avec beaucoup de bons joueurs.»  Mais mercredi, le même joueur affirmait qu’il ne s’est «jamais senti aussi en forme». L’attaquant a même avoué qu’à 32 ans, il continue à s’améliorer. Les défenseurs portugais doivent se méfier de l’auteur des 11 réalisations cette saison avec la Suède. Pour sa part, la France ira défier l’Ukraine à Kiev. Les coéquipiers de Franck Ribery vont tenter de valider leur ticket dès aujourd’hui. Idem pour la Croatie, qui tentera de mettre à profit l’expérience des ses joueurs pour bien négocier sa sortie devant l’Islande. L’avantage du terrain pourrait être profitable à la Grèce face à la Roumanie, en prévision du match retour, prévu à Bucarest.  


Poulain


Il a fallu juste un match pour que l’Uruguay et le Mexique fassent un grand pas vers la qualification pour le Brésil. Les coéquipiers d’Edinson Cavani n’ont laissé aucune chance à la jeune formation jordanienne en l’étrillant sur le score sans appel de 5 buts à 0, à Amman même. Pereira avait ouvert la marque à la 22’ de jeu pour la Celeste, avant que Stuani ne double la mise à la 45’. En seconde période, les poulains d’Oscar Tabarez ajoutent trois nouvelles réalisations par Lodeiro (70’), Rodriguez (75’) et Cavani (90’). Le match retour à Montevideo ne sera qu’une formalité pour Suarez et ses coéquipiers. Le Mexique a fait de même en disposant Nouvelle-Zélande, à Mexico, mercredi soir, sur le score de 5 à 1. Aguilar avait ouvert la marque à la 32’ de jeu avant que Jimenez ne double la mise cinq minutes plus tard. Peralta a inscrit deux réalisations dans cette partie, à la 48’ et à la 80’ de jeu. Marquez a signé le cinquième but (84’) avant que James ne réduise le score une minute plus tard pour la Nouvelle-Zélande.

Categorie(s): sports

Auteur(s): Farouk Bouamama

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..