Service d'épidémologie : Les citoyens en partance pour la Omra malmenés

Elwatan; le Mercredi 4 Mars 2009
1

De nombreux candidats au départ vers les lieux saints de l’Islam pour accomplir le petit pèlerinage «Omra», prévu dans une dizaine de jours, après le Mawlid Ennabaoui, ont dénoncé avec véhémence les conditions d’accueil et de prise en charge au service d’épidémiologie et de médecine préventive de la wilaya de Constantine, sis rue Zaâbane.

En effet, ces citoyens, dont la plupart sont des personnes âgées, s’étant rendus dimanche matin au service en question pour se faire administrer les vaccins exigés avant le départ pour la Omra, déplorent le comportement désagréable, à la limite insultant, du personnel en poste dans cette structure, notamment l’agent de sécurité censé «aiguiller» les futurs pèlerins dans leurs démarches, et ce en présence de son chef de service. Car en plus de la désorganisation patente qui règne dans ces lieux, selon des témoignages recueillis sur place, et la longue attente à laquelle ont été soumis ces citoyens pour se faire vacciner, certains, après avoir patienté plus de deux heures se sont vus refuser l’accès chez le médecin de cette structure et se faire orienter vers le secteur sanitaire de Daksi au motif qu’ils dépendaient de cette circonscription.

Un problème d’orientation, somme toute banal, qui aurait pu, à notre sens, être évité si ces personnes avaient été dès leur arrivée sur les lieux dirigées vers le secteur sanitaire en question au lieu de poireauter pendant des heures pour s’entendre annoncer finalement qu’ils devront se rendre à l’autre bout de la ville avec tous les tracas que cela suppose, d’autant que les personnes concernées sont pour la plupart âgées et méritent toute considération.

Categorie(s): constantine

Auteur(s): F. Raoui

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..