Session de l'apw : La problématique du commerce informel à l’ordre du jour

Elwatan; le Jeudi 31 Mars 2011
1


Selon le secrétaire général de la wilaya, plusieurs dossiers sensibles ont été programmés pour être débattus, dont celui de l’éducation et de l’enseignement supérieur, du commerce informel, du transport et de l’amélioration touristique à Constantine. Il a expliqué les nouveaux principes de la démarche administrative qui sera axée sur la participation du citoyen. Aussi, le lancement et la réalisation du programme quinquennal 2010-2014 avec une enveloppe de 140 milliards de dinars, ont été au centre des débats.

D’après  l’ordre du jour, il a été question des programmes inscrits au titre des PSD et PCD, du logement et de la gestion de la problématique du commerce informel, ainsi que celle du secteur des transports, avancés comme priorités à traiter. Les prévisions tablent sur un programme de réalisation de plus de 30 000 logements dont 8 000 sociaux et 2 000 ruraux, avec la mobilisation de 66 milliards de dinars. En matière de transport, un budget de 16,5 milliards de dinars a été réservé pour la réalisation de structures modernes et la mise à niveau d’un programme multiservice.

Le problème de la gestion du commerce informel, lequel a transformé le centre-ville en un grand souk, notamment dans les rues Didouche Mourad et du 19 Mai 1965 ainsi que la place Ahmed Bey, a fait l’objet d’un débat durant lequel de nombreuses propositions ont été formulées. A noter que le wali a axé son intervention, à l’ouverture de la séance, par un exposé exhaustif sur le nouveau plan quinquennal, la gestion des œuvres universitaires, les préparatifs de la prochaine rentrée scolaire, la santé et la sécurité sociale.                                   
 

Categorie(s): constantine

Auteur(s): Ratiba B.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..