Souveraineté sur les enclaves Ceuta et Melilla : Madrid aggrave la blessure de Rabat

Elwatan; le Mercredi 19 Mai 2010
49415

Madrid a réaffirmé, hier, la «souveraineté» de l'Espagne sur les enclaves de Ceuta et Melilla dans le nord du Maroc et leur «caractère espagnol» après un appel du Maroc à l'ouverture d'un dialogue sur le sujet.
Le Premier ministre marocain, Abbas El Fassi, avait appelé lundi l'Espagne à «engager un dialogue» pour «mettre fin à l'occupation» de Ceuta et Melilla. «La souveraineté et le caractère espagnol de Ceuta et Melilla ne sont d'aucune manière remis en question» et le Maroc, avec qui il existe une «très bonne» relation, «connaît cette position», a affirmé la vice-présidente du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega à la Radio nationale (RNE).

«La position du Maroc n'est pas nouvelle» et «nous ne changeons pas non plus notre position», a par ailleurs déclaré une source diplomatique espagnole à l'AFP. L'Espagne, «pays ami, est appelé à engager un dialogue avec le Maroc pour mettre fin à l'occupation de Sebta (Ceuta en arabe) et Melilla», avait affirmé le Premier ministre marocain devant la Chambre des représentants (Chambre basse). L'Espagne exerce sa souveraineté sur Melilla depuis 1496 et sur Ceuta depuis 1580. Elles étaient conçues à l'origine comme des postes avancés après la «reconquête» de l'Andalousie par les rois catholiques contre la présence arabe.  Ces deux enclaves sont revendiquées par le Maroc depuis son indépendance en 1956.

Categorie(s): international

Auteur(s): R. I.

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..