Tipasa : Moh Clichy s’exprime au Centre universitaire.

Elwatan; le Mercredi 15 Octobre 2014
1


 Les étudiants du Centre universitaire de Tipasa assisteront ainsi à une rencontre purement historique et culturelle qui s’articulera autour de 02 thèmes , en l’occurrence, « le rôle de la communauté algérienne en France durant la guerre de libération nationale » et «l’organisation de la manifestation pacifique du 17 octobre à Paris ». L’enfant de Guenzet (Sétif) s’évade en 1955 de la caserne de Blida pour rejoindre clandestinement la France. Ghafir Mohamed (21 ans) rejoint les rangs de la Fédération FLN. Arrêté en 1958 par la DST, il sera jugé et jeté dans les geôles françaises, pour être libéré au mois de février 1961 du camp de Larzac (France) . Le jeune militant reprend ses activités au sein de la Fédération FLN de France à Paris Sud.

« Moh Clichy » qui était responsable de la région Nord de Paris avait été promu par les responsables de la Fédération FLN au poste de Chef de la Super zone de la wilaya 1 (Paris Sud), par conséquent, il est devenu l’un des organisateurs des manifestations du 17 octobre 1961. Inévitablement , « Moh Clichy » évoquera devant l’assistance ce jeudi l’assassinat de la jeune lycéenne Fatima Bedar qui accompagnait ses parents lors de la manifestation.

Le conférencier auteur de l’ouvrage « Droit d’évocation et de souvenance sur le 17 octobre 1961 à Paris », qui avait fait paraître la 3ème édition de son ouvrage, superbement actualisée et enrichie par des photos et des documents historiques, de surcroit préfacée par des éminents professeurs, Jean Luc Einaudi et Boualem Aïdoun, ne manquera pas de porter des témoignages crus chargés d’émotion sur cet évènement historique du peuple algérien organisé à Paris (France). Cette œuvre de mémoire a délivré la conscience du moudjahid Ghafir Mohamed.

Le Centre universitaire de Tipasa compte cette année 4658 étudiants dont 1600 nouveaux inscrits. La moyenne du taux de réussite de l’année 2013/2014 est estimée à 77,05%. Cet établissement de l’enseignement supérieur en voie d’extension, abrite 04 instituts, celui des sciences économiques, commerciales et de gestion ; celui des sciences humaines et sociales ; celui des sciences juridiques et politiques et enfin l’Institut des lettres et de littérature.

La Direction du Centre universitaire saisira cette opportunité (16 octobre, ndlr) pour organiser la rentrée solennelle de l’année universitaire 2014/2015 à Tipasa. « Nous sommes au rendez-vous et nos étudiants suivent les cours d’une façon normale et régulière nous précise Mme Djenouhat , la rentrée universitaire s’est déroulée globalement dans de bonnes conditions », nous affirme la Directrice du Centre universitaire de Tipasa.

 

Categorie(s): tipaza

Auteur(s): M'hamed Houaoura

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..