Touggourt : La capitale d’oued Righ accueille cirque Amar

Elwatan; le Mercredi 8 Octobre 2014
1


Et si l’information a eu l’effet d’apporter un peu de joie aux bambins qui pour la plupart s’apprêtent à vivre leur première expérience dans un cirque grandeur nature, les critiques vont bon train sur les réseaux sociaux ou les internautes notent avec amertume que «Touggourt est un vrai cirque et n’a pour le moment pas besoin d’un tel spectacle». Et pour cause, les retards cumulés dans l’aménagement urbain, les routes fissurées et les problèmes d’éclairage public ne sont pas pour atténuer l’exaspération des touggourtis qui peuvent réellement se targuer d’être un vrai royaume déchu tant leur ville tarde à reprendre des couleurs pour renouer avec son cachet spécifique d’antan. 

Malgré une société civile assez organisée et consciente des enjeux da la cité, l’existence de plusieurs formes d’organisation tant environnementales qu’industrielles, la dégradation que subit le cadre bâti, notamment les vieilles médinas  à commencer par Ksar Mestaoua sapent le moral des habitants.  Pour en revenir au vrai cirque, le lieu des représentations a finalement été choisi en plein centre ville au sein de l’ancien terrain de jeu du lycée Emir Abdelkader.  Un spectacle quotidien de deux heures sera présentés vers 18h alors que les organisateurs prévoient deux représentations durant le week-end l’une à 16h et l’autre à 18h. Mais ce qui alimente le plus les commérages ces derniers jours, ce sont surtout les tarifs jugés exagérés. «Pour une fois que nous avons  un cirque à proximité, il est difficile d’y aller en familles avec des prix de tickets proposés entre 900 et 1600 DA» nous confie un habitant de la ville.

Les places de 3e catégorie sont en effet proposées à 900 DA alors que les familles préfèrent en général occuper les devants de la scène, ce qui n’est effectivement pas donné puisque les parents devront payer 3200 DA à eux seuls sachant que l’entrée est gratuite pour les enfants de moins de 6 ans. Le budget familial fortement touché par la rentrée scolaire et l’aid devra encore être éprouvé par cette dépense occasionnelle, à moins de renoncer à une agréable sortie familiale ou se contenter d’un adulte avec les plus petits.
 

Categorie(s): ouargla

Auteur(s): Houria Alioua

Commentaires
 

Vous devez vous connecter avant de pouvoir poster un commentaire ..